• La bonne adresse de la fin d'année à Borderouge
    La bonne adresse de la fin d'année à Borderouge (c) Toulouscope - Adrien Pateau

Nouveau restaurant au cinéma Utopia Borderouge : cuisine locale, accessible, et valeurs éco-responsables au menu

Mis à jour le jeudi 11 janvier 2024 par Adrien Pateau

Les cinéphiles de Borderouge l'ont découvert en avant-première, le cinéma Utopia du quartier s'est doté d'un tout nouveau restaurant ! Le Toulouscope y a fait un tour et a constaté que, non contente de présenter un cadre chaleureux et cosy, l'enseigne propose également une carte de qualité. Petit compte rendu d'une découverte culinaire saupoudrée de circuit court !  

 

Une gastronomie hétéroclite, faite maison et proche du cinéma

La carte propose une cuisine du monde. Mais, le plus important, quasiment tous les produits sont bios, de bonne qualité et locaux. Beaucoup viennent de Bordebio, une des dernières fermes de Toulouse, et l'emphase est mise sur le fait main. "Même les pâtes ou le pain ! Ce dernier, par exemple provient de la Brewlangerie. Ils font de la bière à partir du pain invendu et transforment le résidu des céréales lors du brassage de la bière en pain dans un cycle vertueux et antigaspillage" détaille Alexandre Cromer, codirigeant.

Le menu évolue au fil des des saisons... et de l'actualité cinématographique ! "Dans le film Linda veut du poulet, l'héroïne veut goûter à une recette particulière. Les spectateurs qui avaient l'eau à la bouche durant toute la séance pouvait y goûter dès la fin de la projection !"

Le restaurant/bar peut accueillir avant ou après les séances au cinéma.
Le restaurant/bar peut accueillir avant ou après les séances au cinéma. (c) Le Toulouscope - Adrien Pateau

 

Un lieu cosy et cinématographique

Le bar, puis le restaurant, ont ouvert leurs portes début septembre 2023 en se basant sur un existant solide : l'ancien restaurant le Domovoï.  Les habitués ne sont donc pas perdus. Les meubles de vieux bois, la grande baie vitrée, les murs empourprés garnis d'affiches de film et de tentures soviétiques donnent à l'immense salle un aspect très chaleureuxcomme un vieux chalet au milieu de la zone urbaine et bétonnée (dont un parking facile d'accès à l'entrée)La grande cheminée, le tapis style persan au bord, le vieux piano, le Scrabble qui traîne à côté d'un atlas ancien et d'un collector du Canard Enchaîné renforcent cette impression.

On y vient en famille, entre collègues, pour rêvasser à la sortie d'un film, pour attendre le début d'un autre, pour prendre un café en lisant la Gazette de l'Utopia ou pour écrire des poèmes lors des évènements organisés par le cinéma. Plus qu'une brasserie, c'est une auberge familiale et alsacienne où il fait bon se réchauffer quand il fait froid. "Et en été, la terrasse sera parsemée de fleurs" promet Alexandre en souriant.

Dégustez de cuisine bio auprès du feu.
Dégustez de cuisine bio auprès du feu. (c) Toulouscope - Adrien Pateau

À lire : À Toulouse, cette friche urbaine abandonnée a été transformée en forêt urbaine avec plus de 1 000 arbres !

 

Le restaurant engagé d'une famille alsacienne

Les dirigeants, Alexandre, son frère Franck et sa belle-sœur Alina viennent d'Alsace. "Je suis arrivé à Toulouse au petit bonheur, quand j'avais 18 ans, mon frère, sa petite famille et 6-7 amis m'ont suivi" explique-t-il. La fratrie avait ouvert un restaurant associatif aux Sept Deniers, le Fourmidable! hébergé dans le tiers lieu Yemaya - Terres de Rencontres"Du fait de sa nature associative, le resto permettait de promouvoir une certaine culture culinaire faite maison dans un quartier où il n'y a pas grand-chose d'abordable". L'endroit a, depuis, perdu son statut et est devenu la CaFêt'47. C'était une nécessité légale pour ouvrir boutique entre les murs de la salle de projection. "Nous avons rencontré le gérant de l'Utopia, il y a de suite eu une connivence dans les valeurs" indique Alexandre Cromer en montrant du doigt une grande banderole écologique. "L'idée étant de créer un lieu convivial et raccord avec la volonté d'une cuisine de qualité, abordable et avec des ingrédients écoresponsables".

Alexandre Cromer (à gauche) et Franck Henry Cromer (à droite).
Alexandre Cromer (à gauche) et Franck Henry Cromer (à droite). (c) Toulouscope - Adrien Pateau

 

On a testé pour vous....

Nous avons fait le tour des lieux un midi de décembre. L'horaire opportun pour constater la dimension conviviale du restaurant, où les tablées se garnissent et se vident dans un brouhaha joyeux que la hauteur du plafond adouci jusqu'à donner l'impression d'être dans un salon gigantesque entouré d'affiches, de livres et d'histoires.

Les assiettes se sont enchaînées rapidement : foie gras de canard maison, porc au caramel riz thaï et tiramisu. Tout était délicieux, fait maison et abordable. Mention spéciale faite au consistant plat principal et aux anecdotes sur la démarche éthique derrière chaque met proposé. Le miel est produit sur le toit du cinéma, la plupart des denrées viennent de la ferme à quelques pâtés de maison... Même le coca était bio. Et étonnamment meilleur que celui de la célèbre marque américaine. Bref, une table où il faisait bon manger et du circuit court comme il en faudrait davantage !

Zoom sur le délicieux porc au caramel - riz Thaï
Zoom sur le délicieux porc au caramel - riz Thaï (c) Toulouscope - Adrien Pateau

 

À lire : Le Meilleur Ouvrier de France Barman ouvre Papilles Cocktails, des cocktails artisanaux prêts à servir à base de produits frais et sourcés

Infos Pratiques
Horaires : Du mardi au dimanche (11h-21h30)
Lieu : Le Restaurant de l'Utopia Borderouge
Adresse : 59 Av. Maurice Bourgès-Maunoury, 31200 Toulouse
Contact : 07 52 08 14 49
Envie d'y aller ?