< RETOUR

De l’art contemporain à la culture asiatique en passant par l’aéronautique et les beaux-arts, Toulouse réserve une place de choix à la culture et au patrimoine. Musées, monuments, galeries… on passe tous les jours devant ces véritables symboles de la ville Rose, mais prenons-nous vraiment le temps d’en découvrir les richesses ?

Le premier dimanche de chaque mois, les portes de certains musées de Toulouse vous sont ouvertes gratuitement, et c’est l’occasion de (re)découvrir ces petits bijoux d’art et d’architecture !

/!\ Le musée des Augustins & le musée Paul Dupuy sont fermés pour travaux /!\

.

.

Le Quai des savoirs : le rendez-vous de la culture scientifique, technique et industrielle

Quai des Savoirs temps de pluie toulouse

C’est dans les anciens bâtiments de la faculté de sciences, à deux pas du Muséum, que le Quai des Savoirs a élu domicile. Ici, on fait la part belle à la culture scientifique, technique et industrielle ! Les expositions et rendez-vous questionnent tour à tour le langage, le climat, la robotique ou encore le cerveau, le tout de façon accessible et souvent ludique. Le Quai des Savoirs n’a pas la vocation de collection d’un musée. À travers des expositions mais aussi des débats, des conférences, des projections, le Quai des Savoirs engage une réflexion sur des thématiques comme l’innovation, le progrès des sciences, l’humain de demain, les technologies….

Code Alimentation – l’expo qui explore l’alimentation du futur

code alimentation exposition quai des savoirsJusqu’en septembre 2020, le Quai des Savoirs se met à table avec son exposition Code Alimentation. À travers le croisement de visions scientifiques, sociologiques ou via une expo-game où vous êtes dans la peau d’un agent secret, l’exposition questionne notre alimentation de sa production à sa consommation en passant par sa transformation et sa distribution, ses impacts sur le climat et les problématiques de santé qui y sont liées. Biologie, écologie et éthiques croisent des questionnements scientifiques et économiques.

Comment réduire le gaspillage alimentaire ? Comment diminuer l’impact de notre alimentation sur le dérèglement climatique ? En quoi la science peut modifier notre alimentation future ? L’exposition donne des pistes aux visiteurs

Et pour les enfants ? Quai des Petits & Plateau Créatif

Le Quai des Petits accompagne les plus jeunes à la découverte d’eux-mêmes et du monde qui les entoure à travers des installations ludiques adaptées basées sur le jeu, l’expérimentation, l’écoute, l’observation. Les enfants y testent leurs sens, comprennent que l’union fait la force, expérimentent le principe d’un engrenage, jouent avec la gravité et font de la musique avec du bric-à-brac…  quai des petits

Au plateau créatif, des défis attendent les 7-15 ans en quête d’expérimentation. Dans cet atelier du faire soi-même, les enfants manipulent imprimantes 3D, lasers et s’initient à la robotique. Une programmation spéciale s’organise pendant les vacances scolaires avec ateliers de fabrication et de création DIY.

plateau créatif plateau créatif

.

.

Muséum d’Histoire Naturelle : entre culture, sciences et Histoire

extinction muséum de toulouse

© Christian Nitard

Le Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse est un paradis pour les curieux qui s’intéressent au monde qui les entoure, ce qui le compose, ses origines, ses évolutions. Véritable carrefour entre les sciences de la vie, de l’homme et de la Terre, le muséum propose « un voyage au cœur du vivant ». Les différents espaces thématiques (la terre, le vivant, la vie dans le temps, les besoins de l’homme) de l’exposition permanente amènent le visiteur à se questionner sur sa place sur Terre et sa vie de demain.

Avec ses 6 000m2 de surface dont la moitié consacrée aux expositions, il s’impose comme deuxième muséum plus grand de France après Paris.

extinction muséum de toulouse extinction muséum de toulouse

Réflexion sur le vivant avec l’exposition « Extinction, la fin d’un monde ? »

extinction muséum de toulouse

Alors que la planète connait des changements climatiques sans précédents, des pics de pollution et le déclin rapide de la biodiversité, le Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse nous interroge avec la nouvelle exposition temporaire « Extinction, la fin d’une monde ? ». Élaborée par le Natural History Museum de Londres et présentée pour la première fois, l’exposition guide les visiteurs à travers un parcours sensible, rythmé et interactif à se questionner sur l’évolution et la fin des espèces, ainsi que les extinctions de masse. Aujourd’hui, plus d’un million d’espèces vivantes, animales ou végétales sont menacées d’extinction, une bonne raison pour s’interroger sur l’impact de la vie humaine sur la nature, et l’importance des enjeux climatiques actuels.

 

 

Fondation Bemberg : dans l’intimité d’un collectionneur

Attention – La visite de la fondation Bemberg n’est pas gratuite le 1er dimanche du mois.

fondation Bemberg

Dans cet hôtel particulier du XVIème siècle se trouve la fondation Bemberg et son musée d’art dont les œuvres ont été réunies par le collectionneur passionné Georges Bemberg. Ce sont plus de 1000 œuvres qui se cachent aux différents étages de cet hôtel particulier, mêlant tableaux, sculptures et objets d’art. Des œuvres des plus grands peintres s’y côtoient : Matisse, Gaugin, Cézanne, Picasso, Braque Monet…

fondation Bemberg fondation Bemberg

La fondation Bemberg est particulière par son côté intimiste. Au gré des pièces de cet hôtel particulier, on découvre les œuvres avec le sentiment d’être privilégié-e, d’entrer dans la vie privée et sentimentale de ce célèbre collectionneur. On devine la passion du détail de Georges Bemberg qui se reflète dans une vaste collection d’objets d’arts avec de superbes horloges, de miroirs et de vaisselle.

fondation Bemberg fondation Bemberg

Tout au long de la visite on traverse salons, boudoirs et caves toulousaines pour découvrir aussi bien des meubles et des reliures que des sculptures, des tableaux du XVIe au XVIIIe et de l’école Française Moderne, le tout dans une certaine unité et un bel équilibre.

Attention – La visite de la Fondation Bemberg n’est pas gratuite le 1er dimanche du mois.