< RETOUR

De l’art contemporain à la culture asiatique en passant par l’aéronautique et les beaux-arts, Toulouse réserve une place de choix à la culture et au patrimoine. Musées, monuments, galeries… on passe tous les jours devant ces véritables symboles de la ville Rose, mais prenons-nous vraiment le temps d’en découvrir les richesses ?

Le premier dimanche de chaque mois, les portes de certains musées de Toulouse vous sont ouvertes gratuitement, et c’est l’occasion de (re)découvrir ces petits bijoux d’art et d’architecture !

 

/!\ Le musée des Augustins & le musée Paul Dupuy sont fermés pour travaux /!\

Le Quai des savoirs : le rendez-vous de la culture scientifique, technique et industrielle

Quai des Savoirs temps de pluie toulouse

C’est dans les anciens bâtiments de la faculté de sciences, à deux pas du Muséum, que le Quai des Savoirs a élu domicile. Ici, on fait la part belle à la culture scientifique, technique et industrielle ! Les expositions et rendez-vous questionnent tour à tour le langage, le climat, la robotique ou encore le cerveau, le tout de façon accessible et souvent ludique. Le Quai des Savoirs n’a pas la vocation de collection d’un musée. À travers des expositions mais aussi des débats, des conférences, des projections, le Quai des Savoirs engage une réflexion sur des thématiques comme l’innovation, le progrès des sciences, l’humain de demain, les technologies….

Le Quai des Petits accompagne les plus jeunes à la découverte d’eux-mêmes et du monde qui les entoure à travers des expos adaptées, basées sur le jeu, l’expérimentation, l’écoute, l’observation.

Festival Lumières sur le Quai

lumières sur le quaiLes 2 et 3 novembre, le Festival Lumières sur le Quai revient à Toulouse pour sa cinquième édition. L’occasion de questionner, s’émerveiller, se laisser surprendre pendant deux jours grâce à une programmation riche et variée articulée autour du mouvement sous toutes ses formes. Des spectacles de danse ou de cirque s’ajoutent à des performances robotiques, des installations vidéo, des ateliers et des animations. Des rencontres avec des scientifiques du CNRS ou avec des figures du graffiti ponctueront ce week-end de festivités à la fois artistique, scientifique et technologique.

Petit-es et grand-es curieux-ses sont bienvenu-es tout le week-end et chacun prendra plaisir à participer à des animations adaptées.

Télécharger le programme complet de l’évenement Lumière sur le Quai

.

.

Muséum d’Histoire Naturelle : entre culture, sciences et Histoire

extinction muséum de toulouse

© Christian Nitard

Le Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse est un paradis pour les curieux qui s’intéressent au monde qui les entoure, ce qui le compose, ses origines, ses évolutions. Véritable carrefour entre les sciences de la vie, de l’homme et de la Terre, le muséum propose « un voyage au cœur du vivant ». Les différents espaces thématiques (la terre, le vivant, la vie dans le temps, les besoins de l’homme) de l’exposition permanente amènent le visiteur à se questionner sur sa place sur Terre et sa vie de demain.

Avec ses 6 000m2 de surface dont la moitié consacrée aux expositions, il s’impose comme deuxième muséum plus grand de France après Paris.

extinction muséum de toulouse extinction muséum de toulouse

Réflexion sur le vivant avec l’exposition « Extinction, la fin d’un monde ? »

extinction muséum de toulouse

Alors que la planète connait des changements climatiques sans précédents, des pics de pollution et le déclin rapide de la biodiversité, le Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse nous interroge avec la nouvelle exposition temporaire « Extinction, la fin d’une monde ? ». Élaborée par le Natural History Museum de Londres et présentée pour la première fois, l’exposition guide les visiteurs à travers un parcours sensible, rythmé et interactif à se questionner sur l’évolution et la fin des espèces, ainsi que les extinctions de masse. Aujourd’hui, plus d’un million d’espèces vivantes, animales ou végétales sont menacées d’extinction, une bonne raison pour s’interroger sur l’impact de la vie humaine sur la nature, et l’importance des enjeux climatiques actuels.

Une escale en Amazonie

À travers une collection de pièces authentiques composée de tenues vestimentaires, d’instruments de musique anciens, d’outils artisanaux… partez à la découverte de ces civilisations autochtones d’Amazonie ou d’îles du Pacifique. Grâce à des installations interactives, respirez les effluves de la forêt amazonienne et écoutez les sons qui l’animent. Rencontrez les animaux qui l’habitent et la philosophie de vie de ses populations.

Un restaurant – Salon de thé gastronomique

moai-toulouscope

C’est n’est pas une nouvelle, l’équipe de Toulouscope est gourmande ! On n’a pas manqué de s’arrêter au café Moai pour s’installer en terrasse avec une pâtisserie maison et profiter du cadre superbe au bord du jardin des plantes.

 

 

Le musée des Abattoirs : l’art contemporain à Toulouse

Situés au cœur du quartier Saint-Cyprien, les Abattoirs renferment aujourd’hui le musée d’art contemporain et moderne de Toulouse. Depuis 2000 les œuvres ont remplacé les bêtes, et ce sont plus de 3000 m2 qui sont aujourd’hui consacrés aux expositions. Près de 4000 œuvres issues d’artistes modernes (c’est à dire actifs dès les années 50 ou 60) ont été rassemblées.

musée des abattoirs

Du street-art aux Abattoirs

street art

La biennale d’art urbain Rose Béton fait son retour à Toulouse. Des artistes français comme Mademoiselle Kat, hollandais comme Jeroen Erosie ou encore américains comme Mark Jenkins ont participé à la véritable galerie à ciel ouvert qui habille les rues de la ville rose.

Cet événement, qui se décline en deux volets Hors les murs et Dans les murs, révèle et fait  partager au public la diversité de la création artistique liée au graffiti.

A la suite des réalisations artistiques sur des façades et des lieux culturels emblématiques de la ville, la seconde partie de la biennale Dans les murs investira du 27 septembre 2019 au 5 janvier 2020 les Abattoirs. Trois artistes de renommée internationale venus de Paris, New-York et Los Angeles exposent leurs œuvres et leur travail.

Du Pop-art avec Peter Saul

Depuis le 20 septembre, c’est l’artiste américain Peter Saul qui est à l’honneur entre les murs des Abattoirs. Une rétrospective de l’artiste expose son œuvre picturale, pop et surréaliste depuis ses première créations reproduisant des super héros, des comics et des objets quotidiens de l’American Way of Life. « La guerre du Vietnam, les luttes pour les droits civiques, l’Amérique des présidents (de Ronald Reagan à Donald Trump), l’écologie, la malbouffe, la cigarette, sont entre autres des thématiques fortes qu’il a abordées dans son travail. »

Une librairie spécialisée

Un espace librairie de 80m2 propose à la vente des livres consacrés à l’art moderne et contemporain, à l’esthétique, à la photographie ainsi qu’au design, le graphisme et les arts premiers. Revues spécialisées, œuvres pour enfants et produits dérivés du musée trouvent également leur place dans les rayons.

Une terrasse exceptionnelle au cœur d’un jardin toulousain

Le café-restaurant l’Hémicycle est ouvert aux horaires du musées et propose une cuisine maison et de saison à déguster dans un cadre privilégié. Au cœur du jardin Raymond VI, savourez une cuisine fraiche et inventive et profitez d’un moment au calme à deux pas de la Garonne.

Découvrez à travers nos fiches lieux les adresses de tous les musées et lieux du patrimoine toulousain ouverts et gratuits ce dimanche !