< RETOUR

Le printemps a pointé le bout de son nez à Toulouse. En cette période de confinement, c’est le moment idéal pour mettre la main à la terre ! La rédaction Toulouscope a sélectionné les meilleures astuces, adresses et applications pour choisir les plantes, fleurs et autres végétaux de saison… tout en restant à la maison. C’est le moment de jardiner à Toulouse !


A LIRE : Idées et initiatives pour bien vivre son confinement Toulouse


 

Les conseils d’Adopte ma tomate pour jardiner à Toulouse

Le site de co-jardinage urbain Adopte ma tomate met en lien des propriétaires de terrains qui manquent de temps et des experts en jardinage qui manquent… de terrain ! Confinement oblige, la plateforme s’est adaptée à la situation actuelle et donne tous les jours sur ses réseaux sociaux des conseils pour se débrouiller avec les moyens du bords.

Lire aussi : Adopte Ma Tomate, le site de rencontre pour jardiniers amateurs et jardins abandonnés

Rencontre (virtuelle) avec Octavia Ivan, co-fondatrice d’Adopte ma Tomate, originaire de Roumanie et toulousaine d’adoption depuis près de six ans, qui livre au Toulouscope toutes ses bonnes astuces printanières pour jardiner chez soi.

jardiner à toulouse - adopte ma tomate

La co-fondatrice d’Adopte ma tomate, Octavia Ivan, donne chaque jour des conseils pour jardiner à Toulouse pendant le confinement (photo prétexte prise au Jardin Raymond VI à Toulouse)
Crédit : Valentine Chapuis

D’où vient cette passion végétale ?

J’ai grandi à la campagne en Roumanie et j’ai eu une prise de conscience quand je suis arrivée à Toulouse : je devais acheter tous mes fruits et légumes en grande surface… et ils n’avaient pas du tout le même goût ! Un manque s’est fait petit à petit ressentir : toucher la terre, voir les légumes pousser, goûter une tomate en traversant le jardin… Et puis, je voyais beaucoup de terrains de particuliers vierges. Pour moi, ça n’a pas de sens d’avoir du gazon si rien ne pousse dessus ! J’ai partagé mes idées avec des personnes qui avaient cette même sensibilité, et les petites graines d’Adopte ma tomate ont germé. Le potager est une façon de recréer du lien. Si on avait tous un bout de terrain, on vivrait ce confinement autrement !

A lire aussi : Épicerie locale à Toulouse : favorisez le circuit-court!

 

Avec l’arrivée du printemps, que doit-on planter au potager ?

Trois méthodes sont possibles :

  • Pour les semis sous abris (sous cloche ou mini serre) : épinards, fèves, salades, oignons, tomates, carottes, choux, radis…
  • Pour les plantations dans un jardin : salades, oignons, topinambours, ails, artichauts, fraises…
  • Pour les pots en appartement : c’est le moment de planter vos graines d’herbes aromatiques ! Comme tout au long de l’année, d’ailleurs, mais un seul mot d’ordre : l’ensoleillement. Si votre espace est vraiment sombre, je vous conseille de cultiver de la menthe.
jardiner à toulouse adopte ma tomate

Crédit photo : Valentine Chapuis

Et côté fleurs ?

J’ai une philosophie bien personnelle : chacune de mes plantations doit remplir plusieurs fonctions et ne pas uniquement décorer. Certaines fleurs nourrissent à la fois les abeilles tout en protégeant les légumes du potager des bestioles, et en plus, elles sont comestibles !

Par exemple, les capucines attirent les pucerons, -ce qui aide les tomates à pousser-, elles sont jolies et on peut les manger. Il y a également la sauge, le thym, le tilleul, certains rosiers, le sureau, la camomille, la moutarde, le trèfle, la bourrache ou encore la violette.

A lire aussi : Terrarium à Toulouse : les jardins sous verre de l’Atelier Eyssart

 

Avez-vous des idées d’activités « vertes » pour les enfants ?

Soyez inventif… Il y a des possibilités infinies pour créer des récipients par exemple ! On peut en profiter pour apprendre aux enfants à regarder les déchets autrement : une coquille d’œuf, un yaourt ou encore un rouleau de papier toilette se transforment parfaitement en pot à semis. L’étiquetage des plantes peut se faire avec de la pâte à modeler ou en dessinant sur des bouteilles en plastique… C’est vraiment l’occasion d’initier les plus jeunes au Zéro déchet.

Crédit photo : Valentine Chapuis

Avis aux familles qui n’ont vraiment aucun matériel pour se lancer dans les semis ou la plantation : les enfants peuvent fabriquer un hôtel à insectes en entassant des feuilles mortes, des branches et du carton… le tout, confortablement installé au soleil.

 

Et si, en cette période de confinement, on se penchait sur le compost ?

C’est tellement simple… et beaucoup ont peur de se lancer ! Si vous avez un jardin : soit vous dédiez un coin au compost et vous laissez la nature faire, soit vous l’intégrez dans une parcelle du potager en faisant un trou consolidé, dans lequel s’entasseront les déchets verts. Les vers de terre viendront se nourrir par eux-mêmes !

Et il est possible de réutiliser ses épluchures en appartement également : si vous faites pousser des tomates -par exemple!-, vous pouvez réutiliser les épluchures en les étalant en fine couche sur toute la surface de la terre.

 

3 bonnes adresses pour jardiner à Toulouse pendant le confinement

  • Faites le plein de graines et plants biologiques grâce à l’association Kokopelli située en Ariège, une véritable caverne d’Ali Baba pour les amoureux de la nature ! Les délais de livraison seront peut-être légèrement rallongés en raison de la situation actuelle mais les semences arriveront bien jusqu’à votre boîte aux lettres.
  • La boutique Au parfait jardinier située à Esquirol poursuit son activité à distance (à partir de 50 euros de commande, et la livraison est offerte dès 80 euros d’achat). Sélectionnez des plantes et du matériel de jardinage (terreau, traitement…) sur ce site internet avant de contacter directement le magasin pour faire la commande.
  • Réservez dès maintenant une serre de culture sur le site de la bulle végétale toulousaine Capsule que vous pourrez retirer sur place dès que la boutique ouvrira à nouveau ses portes.

A LIRE: Confinement : la culture s’invite chez nous !


 

3 applis pour garder la main verte et jardiner à Toulouse

jardiner à Toulouse Plantnet

Crédit photo : PlantNet

En cette période de confinement, il est grand temps de profiter d’être à la maison pour chouchouter ses plantes. Et pour ceux qui auraient besoin d’un petit coup de pouce au quotidien, voici trois applications smartphones (disponibles sur Android et Iphone) utiles à tous les jardiniers en herbe :

Groww

Il suffit d’enregistrer sur la base de données tous les végétaux présents dans notre environnement, en précisant leur date de plantation, et s’ils sont en pot à l’intérieur ou en terre à l’extérieur. Une fiche technique détaillée est proposée pour chacun d’entre eux : date de floraison, exposition, arrosage, résistance au gel, désherbage, récolte, entretien… Quant aux nouvelles recrues, pensez à les ajouter le jour J afin de bénéficier de conseils précis au moment de la plantation. Jardiner à Toulouse n’a jamais été aussi simple !

PlantNet

Les passionnés de plantes vertes ont parfois du mal à s’y retrouver dans toute cette jungle. Si un doute subsiste quant à l’identification de certaines espèces, il suffit de les prendre en photo et de les partager avec cette application surnommée « le Shazam des plantes » qui propose automatiquement une liste de végétaux similaires. Une fois le confinement terminé, vous pourrez également scanner toutes vos trouvailles au gré de vos escapades champêtres.

Lune & Jardin

Les initiés savent déjà qu’il est conseillé de jardiner en harmonie avec la lune. Pour découvrir les bases de la biodynamie, cette application délivre le calendrier pour rester en adéquation avec les cycles. Suivez les conseils du jour afin de savoir s’il faut semer ou planter, greffer ou tondre, récolter ou bouturer… ou ne rien faire du tout !

A lire aussi : 10 écrivains et livres toulousains à (re)découvrir

 

Prenez-en de la graine avec Natur Miel !

L’association spécialisée dans la fabrication de miels biologiques a décidé de divertir ses internautes en imaginant une ruche virtuelle sur son compte Facebook pendant cette période de confinement :

Et pour les résidents de la région toulousaine (uniquement !), Natur Miel a décidé d’écouler les derniers stocks de son opération « Phacélitez Nous la Vie ». 80 000 sachets de graines de phacélies ont été distribués aux particuliers situés aux quatre coins du monde. Objectif ? Planter des fleurs en masse pour nourrir les abeilles ! En cette période de confinement, l’association prolonge l’aventure pour les Toulousains.


Pour recevoir gratuitement les graines, envoyez une lettre timbrée à l’adresse suivante :
« Phacelitez nous la vie, les Termes 31800 Saux et Pomarede ».