< RETOUR

Qu’est-ce qu’un tapis volant ? Une dimension mythique, une expression fabuleuse, mais aussi la définition de la nature changeante d’une œuvre. C’est ainsi que naît cette exposition présentée aux Abattoirs : un voyage d’Est en Ouest, entre passé et présent. Une interprétation de l’art moderne et contemporain qui s’exprime à travers la définition de la notion de tapis et de son écho dans l’art des XXe et XXIe siècles. Le « tapis volant » est un objet issu de la tradition orientale, associé à l’idée de lévitation, de magie et nomadisme. Le tapis, tissu enroulé et déroulé, est la métaphore de l’écriture et de la musique, de la prière.

L’exposition raconte comment l’art du XXème siècle en a subit l’influence et la fascination par un parcours présentant chefs-d’oeuvres rares et anciens, tapis orientaux appartenant aux collections publiques française. Le tout est enrichi par des sculptures et des installations d’artistes américains, européens et du Moyen-Orient, provenant de la collection moderne et contemporaine du Centre Pompidou. Du XVIème siècle à aujourd’hui, l’exposition mêle les époques. Elle propose aussi une dimension sonore, avec la présentation d’une pièce musicale de Morton Feldman en regard de tapis mamelouk.

 Aux Abattoirs, jusqu’au 27 janvier.