• Musée Toulouse Lautrec
    Musée Toulouse Lautrec - MILESANDLOVE

Série Lycée Toulouse-Lautrec sur TF1 : qui était Henri de Toulouse-Lautrec ?

Par Pauline Boucher le vendredi 13 janvier 2023

C'est une nouvelle série qui bat son plein sur TF1 depuis le lundi 9 janvier : Lycée Toulouse-Lautrec. Mais qui était Henri de Toulouse-Lautrec dont le patronyme est si célèbre et rappelle notre belle Ville rose ? 

 

Lycée Toulouse-Lautrec, de quoi parle la série signée TF1 ?

C'est un endroit unique en France. Pour commencer, non le tournage de Lycée Toulouse-Lautrec ne se passe pas à Toulouse, mais dans le seul établissement scolaire de l'hexagone qui mélange des élèves en situation de handicap et des élèves valides, situé à Vaucresson dans les Hauts-de-Seine. Une fiction-réalité dans laquelle on retrouve Stéphane de Groodt, Valérie Karsenti ainsi que Rayane Bensetti, et réalisée par Fanny Riedberger. Cette dernière raconte l'histoire vraie se cachant derrière son scénario : "Mes parents avaient trouvé cet établissement pour mon frère qui traversait de grosses difficultés suite à une chute du sixième étage qu’il avait faite à l’âge de deux ans... C’est comme ça que j’y ai passé trois années moi aussi". 

Affiche série Toulouse Lautrec
Affiche série Toulouse Lautrec

La série diffusée sur TF1 depuis le lundi 9 janvier 2023 relate donc l'histoire de cette ancienne lycéenne confrontée au monde du handicap dans ce collège lycée spécialisé, créé en 1980 et appelé Toulouse-Lautrec. Et 3 895 000 téléspectateurs ont été captivés par les deux premiers épisodes (sur six) dont le nom de la série fait, notamment, référence à la Ville rose.

À lire aussi : À seulement 1h30 de Toulouse, le musée Soulages est à faire ABSOLUMENT

 

Qui était Henri de Toulouse-Lautrec, l'homme qui a donné son nom au lycée ?

Né le 24 novembre 1864 à Albi, Henri de Toulouse-Lautrec était un peintre, dessinateur, lithographe, affichiste, portraitiste de génie, fils du Comte Alphonse de Toulouse-Lautrec et sa cousine germaine, Adèle Tapié de Celeyran. Une carrière d'artiste réussie malgré une enfance compliquée passée entre Albi et des châteaux de famille. En effet, à partir de 1874 se révèle une maladie d’origine congénitale mise sur le compte de la consanguinité de ses deux parents (divorcés) : la pycnodysostose. Une maladie génétique affaiblissant ses os et affectant sa taille (il ne dépassera pas le 1,52 m), mais qui ne l'empêchera pas de poursuivre ses études. Notamment d'obtenir son Baccalauréat à Toulouse, en 1881, avant d'entamer sa vie de peintre, à Paris. 

Henri de Toulouse-Lautrec photographié par Paul Sescau, vers 1894.
Henri de Toulouse-Lautrec photographié par Paul Sescau, vers 1894. © Paul Sescau

Malgré un talent inestimable, le conduisant auprès des plus grands comme Van Gogh, Henri de Toulouse-Lautrec finira alcoolique, sera interné en 1899 pour crises d'hallucinations et de paranoïa, aura un accident vasculaire cérébral et une attaque d'apoplexie. Le tout, le laissant définitivement infirme, en fauteuil roulant et hémiplégique. C'est à la suite de tous ces accidents que ce dernier lâchera son dernier souffle, aux côtés de sa mère au château de Malromé (Gironde), le 

 

Un musée posthume à son nom implanté en Occitanie

Après une vie d'artiste à son apogée de 1886 (lorsqu'il a découvert, adoré et habité Montmartre) à 1897 (sa production s'assombrit et ralentit au vu de ses soucis de santé), il connaîtra une véritable renommée en peinture, quelques années après sa mort, grâce à son ami et marchand d'art, Maurice Joyant. Ce dernier réussit à convaincre le conseil général du Tarn d'ouvrir un musée Toulouse-Lautrec au cœur du palais de la Berbie, résidence épiscopale des évêques d'Albi. C'est donc en 1922 que les lieux ont été inaugurés et abritent, depuis, la plus belle collection au monde d'œuvres de cet artiste à la fois controversé et adulé, avec quelque 1000 œuvres dont 600 sont présentées au public. 

Albi, la ville d'où est originaire Toulouse-Lautrec
Albi, la ville d'où est originaire Toulouse-Lautrec © Frédéric Lemaire de Pixabay

À noter que la réputation (trop ?) sulfureuse du peintre ainsi que son style (trop ?) contemporain pour l'époque lui auront valu un refus de Paris et de Toulouse pour l'ouverture d'un musée à son nom !

Le musée Toulouse-Lautrec, Palais de la Berbie, Pl. Sainte-Cécile, 81000 Albi

À lire aussi : Occitanie : nouvelles aides pour le covoiturage, quelles conditions pour en bénéficier ?

 

Un lycée, un musée et bien plus encore !

Aujourd'hui, des décennies après son existence, quand on parle de Toulouse-Lautrec, on pense forcément à ses toiles, mais il a laissé bien plus. En effet, l'homme aux multiples facettes a également laissé un héritage de 737 peintures, 275 aquarelles, 369 lithographies et plus de 5000 dessins mondialement connus... Ainsi que des rues à son nom (à Paris comme à Toulouse), des écoles (dont le désormais célèbre Lycée Toulouse-Lautrec de Vaucresson) et donc, un sublime musée !

Le lycée Toulouse-Lautrec mis à l'honneur dans la série de TF1 porte donc ce nom en rapport au handicap physique d'Henri de Toulouse-Lautrec, handicapé depuis ses dix ans et jusqu'à sa mort.