< RETOUR

Un article proposé et rédigé par la journaliste et instagrameuse Clémence Dubois-Texereau – Profil Insta « Si on bouquinait » sur la base d’une interview de Peggy, heureuse libraire à Plaisance-du-Touch.
Toulouscope remercie chaleureusement l’une et l’autre et vous souhaite une belle lecture !

 

La Librairie L’Exemplaire entre les lignes…

La porte tout juste passée, c’est un carillon qui avertit Peggy que le visiteur est arrivé à l’Exemplaire. La libraire, présente depuis un an maintenant dans la commune, accueille d’un agréable bonjour puis reste discrète, laissant au visiteur le loisirs de s’imprégner du lieu et de son atmosphère…

Dans les rayons, il y a de tout : de la littérature généraliste, de la science-fiction, du policier mais aussi des BD et un coin jeunesse. Et puis, à l’écart, il y a ces tables qui rappellent une terrasse de bistrot avec quelques meubles anciens.

librairie_l'exemplaire_Toulouscope

Une librairie dont Peggy est très fière. « Je l’aime cette librairie », car la décoration, c’est elle. Cette passionnée de littérature et de cinéma est maintenant dans le domaine du livre depuis près de 20 ans. « J’avais d’abord commencé des études dans le cinéma et puis finalement je suis allée vers ma deuxième passion : la littérature » raconte-t-elle. Commence alors la vente et le conseil. Peggy passe par tout : des librairies de livres anciens à la grande distribution qui l’enchante un peu moins : « le livre devient un produit et tout est choisi pour faire du chiffre ». Peut-être est-ce là le déclic de cette Toulousaine d’origine qui décide alors de se lancer dans ce pari un peu fou, celui d’ouvrir une librairie. « C’est appréciable d’être son propre patron » explique-t-elle. Mais gérer une librairie, c’est aussi toucher à d’autres choses que le conseil : la comptabilité, la gestion des stocks, les animations. Toutefois, elle n’en oublie pas l’essentiel – les clients – y compris dans les choix de livres qui désormais lui reviennent : « Il y en a pour tous les goûts, bien sûr les miens en partie, mais aussi ce qui peut potentiellement plaire à mes clients bien évidemment » insiste-t-elle.

Libraire_L'Exemplaire_Toulouscope

Une rupture

Il faut dire que la reprise de la librairie ça a aussi été une rupture avec la précédente propriétaire : « Avant il y avait vraiment tout un rayon papeterie, moi j’en ai très très peu ». Quand vous lui demandez pourquoi, c’est simple : «  je suis libraire donc je veux mettre les livres en avant. » Un an après la reprise il y a forcément des hauts et des bas et pour cause, il faut aujourd’hui s’adapter et faire face a l’évolution des mentalités : « On est dans le tout, tout de suite. Alors c’est parfois difficile de dire qu’on va commander le livre et qu’on l’aura dans plusieurs jours alors qu’avec Amazon par exemple en 24 à 48h vous l’avez chez vous » mais, rassurez-vous, il en faut plus pour démoraliser la libraire !

librairie_l'exemplaire_Toulouscope

Un lieu de culture, de rencontre et d’échange

L’objectif de Peggy c’est bien de faire de sa librairie un lieu de culture. Elle a parfaitement conscience qu’une librairie ça peut parfois être perçu comme un lieu élitiste, mais à Plaisance « c’est un peu différent. On est dans l’esprit d’une librairie de quartier ».

Et il n’y a qu’à voir avec les clients, il y a ceux qui la connaissent par son prénom, ceux qui la tutoient, ceux qui sont des habitués et ceux qui la découvrent, comme ce jeune homme qui passe comme un éclair dans la librairie « Ah vous prenez le Tome 2 ? Je commande déjà le 3 ? »  demande Peggy. « Oui, le tome 1 était vraiment super bien !» répond le jeune homme. Le premier tome de ce roman de science-fiction, c’est Peggy qui le lui a conseillé.

Et puis bien sûr elle a ses habitués même si comme elle le dit « ils ne sont qu’une poignée » et pour cause : Plaisance-du-Touch c’est avant tout une cité dortoir, pas toujours évident donc d’attirer du monde a la librairie. Mais Peggy ne manque pas d’énergie et sait bien que c’est aussi par période : « Noël par exemple c’est particulier, et là c’est vraiment du bonheur. On sent que les gens veulent offrir un joli livre, c’est donc à moi de les conseiller en fonction des goûts de la personne».

En attendant, un nouveau client passe la porte et la plaisanterie est de mise. « Ah celui là si vous ne l’aimez pas je ne veux plus vous voir ici !» s’amuse-t-elle. Le client lui répond « ah non s’il ne me plaît pas c’est moi qui ne viendrait plus !» (rires) car c’est aussi ça la librairie l’Exemplaire : partager des bons plans de lectures et des conseils, la partie de son métier qu’elle préfère comme lorsqu’elle croise cette enseignante de Grande Section qui recherche des albums sur la thématique de l’eau. « Vous me donnez votre mail, on fait les recherches chacune de notre côté, on en parle et on avise ? » propose-t-elle à cette femme qui semble ravie.

Mais Peggy espère aller encore plus loin et rassembler mais aussi faire de l’Exemplaire « un lieu de rencontre et d’échange » pour les habitants de Plaisance.

Un bien joli souhait pour la libraire et pour tous les lecteurs !

librairie_l'exemplaire_Toulouscope

 

Les rendez-vous littéraires de novembre à Toulouse et environs

Illustration Kristel Riethmuller

Kristel Riethmuller

14 novembre : Atelier Passe les mots autour des Dictons à partir de 18h au salon de thé- librairie Madame Bovary à Toulouse

 

15 novembre :

  • vernissage exposition Sad Song à la librairie Le Chameau Sauvage à Toulouse à partir de 18h.
  • Débat et échange « bien grandir avec les écrans » organisé par la librairie L’Ouï-Lire. De 18h à 19h30. Entrée gratuite.

 

16 novembre :

  • réunion de vente spéciale « repenser le monde » à l’épicerie Campillo, organisé par Comala Livres à partir de 16h. Pré-inscription nécessaire.
  • 4e festival de Lecture à haute voix à L’Union, organisé par la librairie Les Passantes à partir de 11h.

 

19 novembre : conférence débat La guerre sociale en France organisé par la librairie Terra Nova et l’université populaire de Toulouse. De 20h30 à 23h30.

 

20 novembre :

  • soirée Jack London à l’occasion de la sortie du film Martni et Eden à l’Utopia à Tournefeuille organisée avec la librairie l’Exemplaire.
  • Réunion de vente spéciale Famille aux Daronautes, organisé par Comala Livres à partir de 17h30. Pré-inscription nécessaire.
  • Table ronde : je suis qui ? je suis quoi ? Organisé par la librairie L’Ouï-Lire à Toulouse. De 14h à 15h30

 

22 novembre : Jeff Klak invite Samir Boumediene. Organisé par la librairie Terra Nova de 19h à 21h.

 

23 novembre :

  • lecture contée en bilingue langue des signes et français organisée par la librairie L’Ouï-Lire à Toulouse de 16h à 16h45. Entrée gratuite et à partir de 3 ans.
  • Lecture musicale avec le Théâtre du Pavé : Le Rouge au cœur, organisé par la librairie Ombres blanches à Toulouse. A partir de 11h. Réservation requise.
  • Scène ouverte SLAM avec Luz organisée par la librairie Ombres Blanches de 12h à 14h.
  • Lecture jeunesse à la librairie Les Passantes à L’Union à partir de 10h30. Animation gratuite et sur inscription. Convient aux 3 à 6 ans.

 

26 novembre : Librairie éphémère Amérique Latin organisé par Comala Livres à partir de 18h30

 

28 novembre : Sur les traces d’Allan Sillitoe et de John Wain, organisé par la librairie Terra Nova. De 18h à 20h30.

Pour suivre les aventures littéraires de notre chroniqueuse littéraire, Clémence Dubois, n’hésitez pas à vous abonner à son compte Instagram, Si on bouquinait !