< RETOUR

A l’occasion de la Journée internationale des femmes à Toulouse ce lundi 8 mars 2021, la rédaction a décidé de mettre en lumière cinq femmes qui oeuvrent dans la Ville rose pour nous apporter, chacune à leur manière, un rayon de soleil au quotidien ! Elles sont boulangère, entrepreneuse, restauratrice… des âges et des parcours bien différents mais la particularité commune d’être, toutes, profondément inspirantes.

 

LIRE AUSSI : Journée internationale des femmes à Toulouse : le programme 2021 !

« Quand les femmes s’arrêtent, tout s’arrête !  » 5 portraits de femmes inspirantes

Chloé Fressinaud : le nouveau talent de La Halle aux Pains

Du haut de ses 21ans, Chloé n’arrête pas derrière le comptoir de La Halle aux Pains, située à François Verdier. Lorsque ses parents ont pris la tête de cette boulangerie en février 2000, elle était tout juste âgée de six mois : « J’ai appris à marcher et faire du vélo sur le parvis de la Halle aux Grains ! », se souvient-elle.

Pendant un temps, sa première vocation fut ainsi celle de chef d’orchestre… Finalement, après un baccalauréat scientifique obtenu au lycée Pierre-de-Fermat, cette élève studieuse se lance dans des études de médecine, puis se redirige vers le droit… avant de se rendre à l’évidence : cultivant depuis longtemps l’envie de rejoindre l’affaire familiale, elle intègre l’équipe en septembre 2020 à temps plein.

Chloé Fressinaud à La Halle aux Pains © Toulouscope

« J’ai besoin d’être active tout le temps : je déteste perdre du temps ! » Chloé Fressinaud

Pour ce genre de personnalité active, -pour qui dormir est une perte de temps-, l’énergie demandée par ce métier lui convient parfaitement : la sociabilité au quotidien, la polyvalence dans les tâches… et prochainement la créativité dans la production puisque Chloé prévoit de passer un CAP boulangerie en 2022.

Bientôt, la chimie du levain n’aura plus aucun secret pour cette jeune femme. Dans les années à venir, celle qui s’amusait à « faire des petits bonshommes de neige en pâte à pain ou voler les bâtons des pains au chocolat par gourmandise » reprendra le flambeau de la boulangerie familiale.

© La Halle aux Pains

♀️ La question du jour : à vos yeux, quelle est la femme la plus inspirante ?

Chloé Fressinaud : C’est à ma grand-mère que je pense en premier ! Mes grands-parents sont iraniens, ils ont fui la guerre et se sont installés en France. C’est un peu le pilier de la famille… et elle s’est beaucoup occupée de moi petite (mes premiers mots étaient persans !) : je l’aime énormément.

 

La Halle aux Pains – 7, place Dupuy à Toulouse – 05 62 73 08 45.

LIRE AUSSI : Baguette, pain de campagne, céréales… quelles sont les meilleures boulangeries à Toulouse ?

 

Morgane Comte : l’entrepreneuse qui nourrit le corps… et l’esprit

Art Tea Shop est à la fois un atelier participatif (ART), un salon de thé (TEA) et une boutique de créations artisanales (SHOP). Ce lieu original diffuse sa créativité et sa bonne humeur dans le centre-ville de Toulouse depuis fin 2019 ! Le concept ? « Allier les arts et la cuisine à Toulouse ! » s’enthousiasme Morgane Comte, 29 ans, à la tête de cet établissement qui est un peu « le résultat de [ses] différentes vies ».

Dans l’assiette, on y déguste selon l’humeur du chef Clément un délicieux boeuf bourguignon ou un bibimpap, et à l’heure du goûter, impossible de ne pas craquer pour une tarte tatin ou une forêt noire.

Morgane Comte à Art Tea Shop © Toulouscope

« Toulouse est propice à l’entrepreneuriat, c’est un terrain fertile car la population est ouverte à la diversité », Morgane Comte

La nourriture de l’esprit est toute aussi importante ici ! Aux murs et sur les étagères, des tableaux, sculptures et autres objets décoratifs réalisés par différents artistes et artisans jalonnent le décor mais sont également disponibles à la vente : « Je souhaitais simplement valoriser le travail qui n’est pas forcément reconnu par la société, et récompenser les esprits créatifs ! »

Auparavant, Morgane Comte a fait carrière dans l’hôtellerie-restauration : de commis de salle à gouvernante, elle a déménagé douze fois, par choix, afin de gravir les échelons. Jusqu’au jour où elle a décidé de mettre à profit toutes ses expériences passées en créant son propre « métier sur-mesure ».

art tea shop

© Art Tea Shop

♀️ La question du jour : à vos yeux, quelle est la femme la plus inspirante ?

Morgane Comte : Je ne peux pas départager ces trois femmes : Alicia Keys, qui chante merveilleusement bien tout en faisant des actions humanitaires, Michelle Obama, la modernité, la réussite et la ténacité : un symbole pour notre génération, et Alexandria Ocasio-Cortez, ou l’incarnation de ces minorités qui font ce qu’on n’attend pas d’elles…

 

Art Tea Shop – 37, rue des Lois à Toulouse – 06 73 85 97 50.

 

LIRE AUSSI : Art Tea Shop : le mariage de l’art et de la gourmandise dans un lieu atypique

 

Christiane Carles : rencontre avec la patronne historique du May à l’occasion de la Journée internationale des femmes à Toulouse

Derrière le bar de cette institution créée en 1986, la patronne aujourd’hui âgée de 70 ans garde toujours un oeil bienveillant sur sa clientèle. Ici, pas de chichi ! En cuisine, on vous mijote depuis toujours des plats conviviaux : oeufs cocotte, confit de canard, pot-au-feu, fondant au chocolat…

Mais au May, le bonheur, ne passe pas seulement par l’assiette : « Mon objectif premier était de créer un endroit où l’on se sent bien ! », affirme ChristianeL’établissement, inscrit dans le Guide du Routard depuis 1994, dispose d’ailleurs d’une table d’hôtes de six à huit personnes à l’entrée, afin de favoriser les échanges et les nouvelles rencontres.

Christiane Carles au May © Toulouscope

« Les gens ne viennent pas uniquement pour manger, mais surtout passer un bon moment ! » Christiane Carles

Parisienne d’origine, Christiane a d’abord été rédactrice juridique dans la capitale avant de rejoindre Toulouse et tenir une boutique de vêtements rue Pargaminières… puis d’ouvrir son restaurant. Dès le départ, elle décide d’embaucher des personnes en difficulté (anciens détenus, SDF…) au sein de son équipe.

A l’époque, une boutique de réparation de machines à écrire lui faisait face. Les temps ont changé, à un détail près : « Depuis le début, Ombres Banches est la locomotive du quartier ! » Il y a eu le passage à l’euro, aussi, mais l’augmentation de l’addition est toute relative. A la réouverture des restaurants, et malgré la crise sanitaire, vous pourrez toujours profiter de l’imbattable formule entrée/plat/dessert à 12€, tous les midis.

♀️ La question du jour : à vos yeux, quelle est la femme la plus inspirante ?

Christiane Carles : J’hésite entre la révolutionnaire Louise Michel… et Christiane Taubira, un monument d’intelligence et de culture !

 

Le May – 4, rue du May à Toulouse – 05 61 23 98 76. 

 

Andrea Salvi : La Mistinguette en Salopette débordante d’idées

Rue de la Colombette à Toulouse, une petite boutique rassemble tous les petits trésors utiles au quotidien, et surtout éco-responsables : coton-tige lavable, gourde, bee wrap… mais aussi huiles essentielles, produits pour la maison ou de puériculture ! Andrea, la gérante de 27 ans, a ouvert cette boutique il y a pile deux ans, le 8 mars 2019. En tant qu’énergéticienne, elle possède également un cabinet dans lequel elle propose des thérapies.

« Je voulais avant tout proposer des alternatives aux systèmes obsolètes de la société » Andrea Salvi

Andrea Salvi chez La Mistinguette en Salopette © Toulouscope

Adolescente, elle évolue dans un contexte familial compliqué, et devient serveuse très jeune tout en poursuivant ses études. Du Pôle Nord à Paris, en passant par l’Italie, elle décroche son diplôme en business international, commence à travailler… avant de faire un burn-out.

Andrea se recentre sur elle-même et décide d’évoluer dans un domaine en adéquation avec ses valeurs : « L’écologie ? Ce mot ne devrait même pas exister… C’était juste une évidence dans mon cheminement, oeuvrer dans le respect de la « Mama Terre » ! » La Mistinguette en Salopette vient d’ailleurs tout juste d’annoncer l’ouverture d’une deuxième boutique d’ici quelques semaines, sous la forme d’épicerie alimentaire en vrac, toujours dans le quartier Saint-Aubin.

♀️ La question du jour : à vos yeux, quelle est la femme la plus inspirante ?

Andrea Salvi : …Moi ! Et il n’y a vraiment rien de prétentieux ! C’est juste que depuis mon adolescence, je me suis totalement construite moi-même. Aujourd’hui, en tant que maman, entrepreneuse et femme à la fois… je suis fière de pouvoir répondre cela !

 

La Mistinguette en Salopette – 33, rue de la Colombette à Toulouse.

 

Anne-Louise Morin : la sommelière du thé à Toulouse

Dans les allées du Marché d’intérêt national (MIN) de Toulouse, on croise des spécialistes des fruits et légumes, du poisson, de la viande… et même des fleurs ! Mais saviez-vous qu’une sommelière du thé y possédait également une loge ? A l’instar d’un œnologue ou d’un nez, ce métier créatif apporte une réelle expertise sur l’association des odeurs et des saveurs.

A seulement 26 ans, Anne-Louise Morin exerce ce métier depuis quelques années maintenant. A l’origine, cette passion vient de sa consommation personnelle qui la poussait à détailler la composition des produits : « J’étais toujours en quête de thés et tisanes sans arômes artificiels ! »

« Quel intérêt de boire un thé détox au citron… avec des arômes artificiels de citron ? Il n’y a aucun bienfait ! » Anne-Louise Morin

Anne-Louise Morin au MIN de Toulouse © Toulouscope

Elle suit ses études de commerce à Toulouse Business School (TBS) où elle intègre la pépinière d’entreprises, tout en suivant en parallèle une formation à Bordeaux auprès d’une des rares sommelières de thé, Christine Lambard.

Elle éduque son palais au fur-et-à-mesure qu’elle affine son projet : son site de vente en ligne Tea’magine voit le jour en 2018 avec ses créations de thés, tisanes et rooibos bio. Elle investit une loge au pavillon « Fleurs et gastronomie » du MIN l’année suivante, ce qui lui permet notamment de développer sa vitrine dédiée aux professionnels.

A l’approche de l’été, de nouveaux thés glacés en bouteilles sont en cours d’élaboration. De quoi se rafraîchir aux beaux jours, tout en faisant du bien à son corps.

Création d’une tisane pour le sommeil © Tea’magine

♀️ La question du jour : à vos yeux, quelle est la femme la plus inspirante ?

Anne-Louise Morin : la championne de ski acrobatique français Perrine Laffont ! J’admire ses exploits ! Je suis moi-même monitrice : l’hiver, j’entraîne des jeunes et des adultes de la région. (Et je suis actuellement terriblement en manque de ski !)

 

Tea’magine – Liste des points de vente à Toulouse et ses alentours sur le site internet

 

LIRE AUSSI : Mon Panier de Campagne : le circuit (très) court de ces produits locaux livrés chez vous !

 

Et aussi : une exposition à l’occasion de la Journée internationale des femmes à Toulouse !

A l’occasion de la Journée internationale des femmes à Toulouse, et plus largement au regard de l’instauration du mois en faveur de l’égalité femmes-hommes, la Mairie de Toulouse poursuit son exposition « Femmes inspirantes, femmes remarquables » lancée l’an dernier. Sciences, industrie, artisanat, sport, culture… en tout, 108 portraits sont à découvrir aux quatre coins de la Ville rose (musée, bibliothèque, jardins…) !

⇒ Découvrez le programme et les lieux sur le site internet de la Mairie de Toulouse.

 

Image à la Une : Andrea Salvi/La Mistinguette en Salopette – © Toulouscope