< RETOUR

Depuis plusieurs semaines maintenant, les théâtres toulousains ont dû fermer en raison de la crise sanitaire actuelle. Pour vous faire patienter avant de pouvoir profiter de toute la richesse culturelle et des programmations de chaque théâtre à Toulouse, la rédaction Toulouscope vous offre le privilège de franchir les portes de cinq d’entre eux… sans prendre aucun risque ! Découvrez des portraits d’artistes incontournables à Toulouse.

Ils sont comédien, chanteur, dessinateur ou encore directeur artistique, tous sont attachés, chacun à leur manière, à une institution théâtrale toulousaine. Rencontre virtuelle avec Mélissa Billard, Magyd Cherfi, Cédric Asna, Christophe Ghristi et Alexis Bernheim.

 

A lire aussi : On a testé : une soirée hors du temps au 3T Café-Théâtre

Mélissa Billard : l’humoriste des 3T

Mélissa Billard © Matthieu Dorthomb

Fin 2019, la comédienne d’origine normande et libanaise fêtait ses dix ans d’activité au café-théâtre 3T. Originaire d’Île-de-France, après une fac de cinéma « plus ou moins terminée », et deux écoles (Cours Florent et Sudden Théâtre), elle joue durant quelques années dans des pièces de théâtre classiques à Paris.

Jusqu’au jour où une annonce de Pôle Emploi l’attire : les 3T recherche des artistes pour jouer dans de nouvelles comédies. Mélissa Billard se lance :

« J’étais initialement venue à Toulouse pour un mois et demi… et finalement je suis restée ! »

portraits d'artistes

Mélissa Billard dans le spectacle Aéro malgré lui © 3T

A ses yeux, la café-théâtre s’est révélé être une excellente école : « Il y a beaucoup de spectacles à l’affiche donc il faut apprendre à faire vite et bien les choses… » Un réel attachement se créé entre elle et ce théâtre « à l’ambiance très familiale, autant en tant que comédienne que spectatrice! » Avant la crise sanitaire, elle était à l’affiche de Toulousain ! et Aéro malgré lui avec ses compagnons de scène Fred Menuet et Pat Borg.

Pendant le confinement, elle s’amuse régulièrement à publier des vidéos avec son mari et acolyte Fred Menuet. Mélissa Billard en profite également pour réfléchir à de nouveaux projets : « On essaye de rendre ce temps libre créatif afin que le public puisse découvrir de nouvelles choses lorsqu’il reviendra au café-théâtre ».

 


Retrouvez aussi les vidéos humoristiques de Mélissa et Fred dans notre sélection des YouTubeurs toulousains


 

Cédric Asna : le dessinateur de La Comédie de Toulouse

Cédric Asna à La Comédie de Toulouse © Anne-Laure Foucret

Le talentueux auteur, dessinateur et blogueur toulousain, connu sous le pseudo Ced, organise depuis cinq ans le Trio d’Impro à La Comédie de Toulouse, réunissant trois métiers artistiques sur scène : des comédiens, un pianiste, et lui-même, au dessin. Une thématique est fixée à chaque spectacle (« les théories du complot », « les petites annonces »…) : un prétexte pour faire émerger des sujets et donner des sources d’inspiration aux improvisations.

 

Dessins de Ced lors du « Trio d’impro » à La Comédie de Toulouse © Cédric Asna

 

Si les représentations sont actuellement annulées, le Trio d’Impro reprendra le 16 septembre 2020, puis tous les troisièmes mercredis du mois.

 

 

 

 

Et depuis plus longtemps encore, Cédric Asna donne lui-même des cours d’improvisation pour débutants et initiés. L’idée étant d’apprendre les bases : « Je donne au groupe des techniques : comment improviser une histoire, mais surtout, comment improviser ensemble ! Malgré les envies de briller de certains, on apprend très vite que cette discipline est collective, et qu’il est très important de jouer ensemble. »

Il apprécie tout particulièrement l’ambiance « chaleureuse » de La Comédie de Toulouse, et sa salle revêtue de velours rouge, pour y enseigner cet art :

« La configuration met en valeur les retours des publics, – ce qui est très important en impro -, et donne l’impression qu’il y a, très vite, beaucoup de monde. »

Cédric Asna, dont la bande dessinée Le Passeur d’âmes (Makaka Editions), réalisée avec le dessinateur Waltch, avait été sélectionnée au festival d’Angoulême en 2012 dans la section jeunesse, a récemment sorti Tilda sur les toits – Le Masque et la fée avec Karine Bernadou (tome 1, Milan, 2019).

En attendant de faire sa rentrée à La Comédie de Toulouse, le dessinateur profite du confinement pour publier des strips sur son compte Instagram Ced_bd.

 

Magyd Cherfi : le parrain du Théâtre Le Fil à Plomb

portraits d'artistes

Magyd Cherfi © Patrice Normand / Opale

Chanteur dans le groupe Zebda et en solo, écrivain (Ma part de Gaulois, Actes Sud, 2016) et acteur, Magyd Cherfi multiplie les projets artistiques depuis le début de sa carrière tout en suivant l’évolution du Théâtre Le Fil à Plomb, dont il est le parrain. Il demeure admiratif de son état d’esprit, notamment de son désir de démocratisation auprès des écoles :

« Ce lieu prouve que le théâtre, supposé appartenir à l’élite, n’est pas réservé aux classes supérieures ».

Magyd Cherfi © Patrick Auffret

Il y a plus de 30 ans, Magyd Cherfi fait du théâtre aux côtés d’un certain Badradine Reguieg, avec l’association Vitécri, dans les quartiers nord de Toulouse« Nous avons évolué dans le même terreau socio-culturel. Nous nous sommes vus grandir artistiquement parlant. Il y a toujours eu un rapport filiale avec Magyd ; ce goût commun de l’écriture, de la création et le soutien à tout foyer artistique », explique Badradine Reguieg. Ce dernier s’émancipe par la suite et créé avec deux autres amis Le Théâtre Le Fil à Plomb en 1999 à Arnaud Bernard.

Les ateliers au sein de l’association furent une source d’inspiration pour la création de ce projet : « Je n’ai jamais cessé d’être sidéré devant leur volonté, leur professionnalisme et leur acharnement à faire vivre ce lieu », constate Magyd Cherfi.

La pièce Vice de forme, dont il est l’auteur, sera le spectacle d’ouverture de la saison 2020/2021 du Théâtre Le Fil à Plomb à la mi-septembre.

 

Christophe Ghristi : le directeur artistique du Théâtre du Capitole

portraits d'artistes

Christophe Ghristi © Pierre Beteille

Pour ce Cannois d’origine, son attachement à Toulouse relève d’un coup de foudre ! C’est en effet un premier poste en tant que dramaturge au Théâtre du Capitole, de 1995 à 2009, qui lui fera immédiatement adopter la Ville rose :

 « C’était un rêve pour moi de travailler dans un opéra : j’ai eu énormément de chance de me retrouver dans cette merveilleuse maison ».

A l’époque, Christophe Ghristi apprend le métier, le fonctionnement de ce théâtre consacré à l’art lyrique et au ballet, et constate immédiatement « le travail d’orfèvre de ce très haut niveau d’artisanat, et la recherche constante de la qualité suprême ».

 

Retrouvez notre sélection des temps forts de la saison 2020/2021 au Théâtre du Capitole, commentés par Christophe Ghristi

 

Théâtre du Capitole © Patrice Nin

S’il est parti durant quelques années, notamment pour diriger la dramaturgie à l’Opéra national de Paris, il regagne Toulouse en 2017 lorsqu’il est nommé directeur artistique du Théâtre du Capitole.

Aujourd’hui encore, Christophe Ghristi demeure admiratif de ce lieu : « C’est fascinant de ne jamais être à court d’inspiration dans un espace si restreint : les possibilités sont infinies ! Et pour chaque spectacle vous repartez de zéro, c’est extraordinaire… La production d’un spectacle est enivrante ».

 

A lire aussi : Réservez dès maintenant votre abonnement au Théâtre du Capitole !

 

Alexis Bernheim : ses ateliers LSF au Théâtre du Grand Rond

Alexis Bernheim

Dès sa création en 2002, le Théâtre du Grand Rond fait valoir sa détermination à développer son accès aux personnes sourdes et lance un partenariat, encore dynamique aujourd’hui, avec l’association Actions Culturelles pour Tous en Signes (ACT’S).

 

En 2013, le théâtre instaure des ateliers en Langue des Signes Française (LSF) avec le binôme Martin Cros (comédien sourd) et Alexandre Bernhardt (comédien entendant). En 2019, l’un des élèves formés par le duo prend la relève : Alexis Bernheim, comédien en LSF pour le texte contemporain, la poésie, le théâtre visuel et la chorégraphie. Originaire de Paris, il s’est installé à Toulouse en 2008 afin de scolariser ses enfants à l’école bilingue de Ramonville.

 

Alexis Bernheim © Lucie Lataste

Ce dernier est membre de la Cie Danse des Signes avec laquelle il présentera notamment le spectacle Amazing au Théâtre du Grand Rond en février 2021. Alexis Bernheim apprécie particulièrement l’univers artistique de ce lieu :

« Son ouverture sur le monde des sourds encourage les comédiens et spectateurs ! »
Le théâtre espère pouvoir rouvrir ses portes pour les représentations de tous ses ateliers à la mi-juin. Celles du cours dirigé par Alexis Bernheim devraient se tenir du 14 au 16 juin à 21h.

 

 A lire aussi : Lever de rideau au Théâtre du Pavé : quand convivialité et amour des mots se partagent la scène