< RETOUR

Le soleil est de retour, l’été approche à grand pas, et vous avez enfin une bonne raison pour ressortir votre vieux vélo. Le hic, c’est que vous ne savez pas vraiment où vous pourriez faire une balade sympa… Pas de panique, tenez-vous prêts à enfourcher votre bolide, on vous donne quelques idées pour faire une balade à vélo à Toulouse…

Et pour prendre soin de votre vélo, retrouvez les meilleures adresses à connaitre !

Balade à vélo à Toulouse : les circuits

Du Jardin de l’Observatoire au lac de Saint-Caprais – 14 km

C’est la balade idéale si vous aimez pédaler, mais pas trop longtemps. Départ depuis le jardin de l’Observatoire, dans le quartier de la Roseraie, à Toulouse. On s’est dit que partir depuis ce jardin c’était plutôt sympa. Ensuite, direction Balma-Gramont. Là, il faudra être prudent, la circulation est dense puisque vous passerez juste au-dessus du périphérique. Il vous faudra ensuite longer L’Hers, jusqu’au niveau de la voie ferrée. Le lac n’est plus très loin, encore quelques kilomètres avant de l’atteindre. Il vous faudra faire un petit détour, mais sur le chemin, vous pourrez faire une halte à l’espace VTT et skateboard. Et pour finir, direction le lac de Saint-Caprais et sa base de loisirs ! On vous conseille de prendre le même chemin pour le retour, sinon vous risqueriez de rallonger votre itinéraire de plusieurs kilomètres.

.

Des Abattoirs à la Ramée – 23 km

Cette fois on vous propose une balade à vélo un peu moins longue, d’environ 23 km aller-retour, de la Garonne à la Ramée. Rendez-vous à côté de musée des Abattoirs, pour une balade qui démarre le long de la Garonne. Quelques kilomètres après votre départ, vous pourrez faire un tour aux Jardins du Barry, et son lac. La végétation y est plutôt sauvage, l’endroit est idéal pour faire une pause. Ensuite, direction la Coulée verte du Touch, un cadre idéal, calme et verdoyant pour une balade à vélo réussie. Mais pour que cette balade soit parfaite, il faudra pédaler quelques kilomètres encore pour rejoindre la Ramée, ses lacs, sa plage, ses grands espaces et sa base de loisirs.

Le long de la Garonne – 30 km

La balade commence en plein centre de Toulouse, près de la célèbre place Saint-Pierre. Rendez-vous à l’espace EDF Bazacle, juste à côté du moulins du Bazacle pour une balade à vélo d’environ 30,4 km. Direction Gagnac-sur-Garonne, si vous êtes assez courageux pour pédaler jusque là-bas. Sur cet itinéraire, plusieurs haltes sont possibles : vous pourrez profiter du Parc du Ramier, à côté de Blagnac. Quelques kilomètres plus loin, il y a également le Parc des Quinze Sols, avec sa base de sports et loisirs. Et si vous n’êtes pas fatigués et que vous arrivez jusqu’à Gagnac-sur-Garonne, sur le chemin du retour, vous pourrez vous arrêter pour faire un peu de canoë-kayak.

.

Le long du Canal du Midi  – 38 km

Une balade à vélo le long du Canal du Midi, c’est surtout pour le cadre, mais vous verrez qu’il y a quelques petites choses à voir, notamment le fameux bateau pirate de l’île aux Galion, à Deyme (mais il faudra pédaler environ 19 km à l’aller pour y parvenir). Départ depuis le Port de l’Embouchure, c’est le que débute le Canal du Midi. Ensuite, on vous propose de faire une première pause au jardin du Grand Rond, et quelques mètres plus loin, vous avez également le musée Georges-Labit. Direction Ramonville, et la Ferme des Cinquante, un endroit idéal pour se détendre et pique-niquer. Si manger sur le pouce ne vous dit rien, il y a toujours le restaurant l’Ecluse de Castanet, quelques kilomètres plus loin. Et si vous êtes téméraire et curieux, vous pourrez poursuivre votre balade jusqu’à Deyme, où se cache un bateau de pirate abandonné.

.

Balades nocturnes à vélo

Ici, on ne vous propose pas d’itinéraire, mais on tenait à vous parler d’une association qui organise, tous les derniers vendredi du mois, une balade nocturne à vélo, au départ de la basilique Saint-Sernin. L’événement est ouvert à tous et totalement gratuit. La seule condition est d’avoir son propre vélo et en état correct. Une centaine de cyclistes parcourent ainsi la Ville rose et ses alentours, sur une vingtaine de kilomètres. Les itinéraires sont différents à chaque course, il est donc important de vous tenir informés sur leur site si vous souhaitez y participer.