< RETOUR

Un bel événement enchante Toulouse pendant près d’un mois et Toulouscope n’a pas résisté à tendre l’oreille ! Les musicales Franco-Russes font vibrer les hauts lieux culturels de la ville jusqu’au 3 avril avec une vingtaine de représentations où se mêlent théâtre, cinéma, littérature, opéra, orchestre, chœurs… le tout dans une douce harmonie où artistes Français et Russes accordent leurs violons à Toulouse pour interpréter les œuvres des plus grands compositeurs de l’Histoire. Concerts jeune public, brunch musical, rencontres… chacun y trouvera de quoi combler son cœur et ses oreilles !

L’an dernier, à l’occasion de la première édition des Musicales, Toulouscope a eu l’occasion d’assister à l’un des concerts du festival.

Rétrospective : une soirée au cœur des Musicales Franco-Russes 2019

musicales franco-russes

Jeudi 28 février 2019 à la Halle aux Grains, les étudiants de l’Académie Internationale de direction s’emparaient de l’Orchestre National du Capitole lui-même pour mettre en application leurs apprentissages. Nikita Sorokine, Bastien Penas et Earl Lee ont été sélectionnés et formés pendant trois jours par Tugan Sokhiev en personne. Le directeur artistique de l’événement et à la fois directeur musical de l’Orchestre National du Capitole et chef principal du Théâtre du Bolchoï de Moscou s’est réjouit de cet échange.

Toulouscope a assisté à une soirée aux notes entrainantes, placée sous le signe du partage et de la transmission.

musicales franco-russes

Crédit photo : Patrice Nin

Une soirée sous le signe de la transmission

Pour Tugan Sokhiev, « l’idée de transmission du savoir fait partie de l’ADN de l’Orchestre National de Toulouse. » Les sessions de formation ont été un véritable « laboratoire de direction d’orchestre ». L’occasion pour lui d’aborder les questions primordiales de « technique, de musicalité, de patte sonore, d’alchimie, d’osmose, de style… » et d’avoir une communication privilégiée avec l’orchestre. Pour Tugan Sokhiev qui est à l’initiative de l’Académie de direction d’orchestre à Toulouse, ces sessions de formation sont une évidence : « c’est l’orchestre qui nous développe pendant notre carrière. J’ai déjà fait toutes mes erreurs. C’est comme ça que j’ai été formé »

musicales franco-russes

Ce sont sous les encouragements de l’un des plus grands chefs d’Orchestre de sa génération que les étudiants entraient en scène  : « j’espère que cela commencera votre vie artistique d’une belle façon ».

Les trois étudiants de l’Académie de Direction se sont succédés sur scène pour diriger chacun leur tour l’un des plus grands orchestres européens. La salle était comble, l’émotion palpable. On s’est laissé emporter par trois magnifiques représentations des œuvres russes et françaises des compositeurs Brahms, Debussy et Tchaïkovsky.

musicales franco-russes

Un concert dirigé par Tugan Sokhiev

Tugan Sokhiev a ensuite pris la direction de l’Orchestre avec deux œuvres des compositeurs russes Alexandre Borodine et Igor Stravinski. Il a transporté le public avec Dans les steppes de l’Asie centrale et L’Oiseau de feu, deux œuvres puissantes et riches en émotion. Le public fut conquis, et c’est sous un tonnerre d’applaudissements que Tugan Sokhiev quittait la salle.

Pour Tugan Sokhiev, ce festival des Musicales Franco-Russes permet de « cristalliser les relations franco-russes ». Quelle plus belle approche que la culture ?

musicales franco-russes

Toulouscope a adoré cette soirée pleine d’harmonie ! Et que vous soyez novices, curieux-ses ou aficionados, trouvez l’événement des musicales Franco-Russes qui vous ressemble !

Crédit photo de couverture : Patrice Nin