Pour les 10 ans, le Toulouse Game Show a vu les choses en grand !

En dix ans, le Toulouse Game Show est devenu l’une des plus grandes conventions de jeux vidéo, science-fiction et culture japonaise en France. Ce salon incontournable accueille plus de 50 000 visiteurs sur le week-end mais aussi des acteurs de cinéma, de séries, de web-séries, des youtubeurs, des auteurs, des doubleurs, des concepteurs de jeux vidéo… Cette année, le TGS souffle ses 10 bougies et pour l’occasion, place à deux jours de folie !

A son lancement, en 2007, déjà 11 000 curieux avaient foulé le sol de Diagora pour cet événement unique à Toulouse. Aujourd’hui c’est LE salon geek du Sud-Ouest pour les fans de manga, animés, cosplay, jeux vidéo, science-fiction… Et pour cet anniversaire, c’est l’acteur Richard Dean Anderson (Mc Gyver, Stargate) qui tient le haut de l’affiche aux côtés d’Anthony Daniels (C3-PO de Star Wars), de John Noble (Denethor dans le Seigneur des Anneaux, Fringe) et d’Autumn Reeser (Hawaii 5-0, Entourage, Newport Beach). Durant tout le week-end, ces quatre stars, ont enchainé conférences, dédicaces et photos avec leurs fans.

Richard Dean Anderson durant sa conférence./Photo Stephane M.
Et ce n’était pas les seuls ! Il y avait également des acteurs français avec une partie de l’équipe de Kaamelott, Hero Corp ou encore NoobBernard Minet, Corbier, Marcus, Julien Lepers, Brigitte Lecordier (connue pour être la voix de Son Goku et Oui-Oui), des youtubeurs comme Le Joueur du Grenier ou Bob Lennon pour ne citer qu’eux, des dessinateurs, des auteurs, des illustrateurs… Bref, tu l’auras compris, il y avait du beau monde !

Sur plus de 30 000 m² avec six halls dédiés, de nombreuses animations étaient prévues. Des jeux vidéo en libre-service (du rétro-gaming au grand village Ankama), des concours de cosplays, des photos avec le trône de fer, des séances de réalité virtuelle, des jeux d’évasion grandeur nature avec Adventure Rooms, la possibilité de monter à bord de Kite (K2000), de la DeLorean (Retour vers le Futur) et d’un A-Wing Starfighter (Star Wars) ou encore d’affronter Kayane sur Street Fighter V. Mais aussi de nombreux stands de créateurs, de restauration japonaise, d’associations, de goodies, perruques, vêtements…

La 501e légion avec l’A-Wing Starfighter conçu par Kévin Barillet./Photo Didier Jacquet
Grande nouveauté cette année, un hall était dédié à la finale du challenge France, tournoi majeur du jeu en ligne League of Legends (LOL pour les intimes), qui offre une place aux EU Challenger Series Qualifier. Une amélioration notable est aussi à soulever pour cette édition, un autre hall consacré uniquement à la scène principale du TGS. La musique des concerts, des jeux ou des cosplays n’a donc pas altéré la bonne entente des commerçants avec leurs clients et ça, ça fait plaisir !

Et pour finir, les concerts ! Avec le dimanche, la programmation du Rock My Geek Music Festival 3.1 où on a pu voir la toute nouvelle formation des Neko Light Orchestra : “Echos de Gallifrey” (hommage aux musiques de Dr Who), le live inédit du compositeur et guitariste Akira Yamaoka (Silent Hill) en présence de la chanteuse May Elizabeth McGlynn et des cosplays de Pyramid Head et de deux nurses. Et pour clore le week-end, le groupe Smash Hit Combo a retourné la scène !

Voilà deux jours bien remplis où nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer… On vous laisse avec les photos qui parlent d’elles-mêmes grâce à notre photographe, une fois de plus présent sur les lieux, Didier Jacquet.

A l’année prochaine cosplayers ! /Photo Didier Jacquet