Prêt à danser aux rythmes des musiques de l’Océan Indien ? Le Rio Loco a prévu de te faire voyager de la Réunion aux Comores, en passant par Zanzibar et Mayotte. L’embarquement est prévu aujourd’hui, jusqu’au dimanche 18 juin. Mais plutôt que de te présenter le programme, on a choisi de te faire une sélection des articles incontournables du festival…

.

Cinq artistes à ne pas rater !

.

Danyèl Waro

Si on considère que le maloya est l’emblème musical de la Réunion, alors Danyèl Waro en est son porte-drapeau. Tu vois ce qu’est Bob Marley pour le reggae ? Eh bien c’est pareil pour Danyèl Waro, mais pour le maloya. En plus d’être un brillant musicien et un chanteur à la voix puissance et fascinante, c’est un artiste qui milite depuis toujours pour la cause créole. Cet artiste a beaucoup apporté à la Réunion et au maloya.
Son passage sur la scène du Pont-Neuf risque d’en émerveiller plus d’un ! Et comme la magie ne s’arrête pas là, Danyèl Waro a convié Carlo de Sacco sur scène, celui que l’on peut considérer comme l’un de ses fils spirituels (il joue d’ailleurs avec son groupe Grèn Sémé, le lendemain).
Scène Pont-Neuf. Jeudi 15 juin, 21h15-22h45

Wawa

C’est certainement l’artiste le plus connu de l’Océan Indien, et sans aucun doute le plus populaire de sa génération. Wawa enchante les foules par son énergie, et par sa musique, puisqu’il donne une certaine modernité au salegy avec des notes d’électro. Ce jeune auteur-interprète-musicien travaille sans relâche : il écrit et compose chacune de ses chansons, gère les arrangements, jusqu’au montage vidéo de tous ses clips. Si tu ne connais pas encore Wawa, tu devrais apprécier son énergie débordante et sa volonté de te faire danser pendant des heures. Quoiqu’il arrive, il est à Rio Loco pour porter haut et fort les couleurs du salegy, le son qui règne en maître à Madagascar.
Scène Pont-Neuf. Samedi 17 juin, 23h-00h30

Wati Watia Zorey Band

Ce groupe est là pour donner un vibrant hommage à l’immense Alain Péters, dont les chansons ont été maintes fois reprises. Wati Watia Zorey Band est issu d’un fabuleux métissage : celui de Rosemary Standley, chanteuse et leader du groupe Moriarty, et de la chanteuse Marjolaine Karlin, lors d’un festival. Ces deux artistes ont décidé d’unir leur talent et surtout leur passion pour rendre hommage au mythique poète de la Réunion, Alain Péters. Entre cuivres, guitare, guimbarde, maloya mélancolique, rock indocile, blues primitif et voix singulières, la magie opère et l’enchantement est là.
Scène Village. Dimanche 18 juin, 12h30-14h

Toko Telo

Ce groupe malgache est composé de trois légendes vivantes, autant te dire que c’est un très beau mélange. Le premier, D’Gary, est un chanteur-compositeur-guitariste très reconnu à Madagascar. Musicien hors-pair, sa créativité illumine son jeu, et séduit tous les plus grands du monde entier. La seconde c’est Monika Njava, ou “la diva de Mada”, dont la voix exceptionnelle a été acclamée dans le monde entier. Elle marie aussi bien le jazz contemporain et la musique traditionnelle malgache, que le world et la pop. Et le dernier membre, est l’un des accordéonistes les plus talentueux de sa génération, Régis Gizavo. Il a même collaboré avec Sting, ou Manu Dibongo. Toko Telo est donc un fantastique trio, qui cherche à donner à ces chants traditionnels, un nouveau souffle.
Scène Garonne. Samedi 17 juin, 22h-23h30

Kool Kreol Konektion

Ce groupe fait renaître le séga mauricien des années 70, mêlant soul et funk. Depuis novembre 2014, le séga tikip (traditionnel) a été reconnu comme Patrimoine culturel immatériel par l’UNESCO. Cinq des chanteurs de Kool Kreol Konektion se relaient pour faire revivre cette musique incroyable. Ti Lafrik, Georgie Joe, Menwar, Catherine Velienne et Marie-Josée Clency seront accompagnées par un groupe de huit musiciens, les meilleurs de l’île Maurice. En d’autres termes, la Kool Kreol Konektion est une véritable machine à danser !
Scène Pont-Neuf. Samedi 17 juin, 21h15-22h45

.

Pour rappel, le festival a lieu du 15 au 18 juin à la Prairie des Filtres.
Tarifs sur internet : 8,50€ la journée, sauf le dimanche : 5€. 23€ le pass festival
Tarifs sur place : 10€ la journée (réduit 7€), sauf le dimanche : 5€ (réduit 3€). 25€ le pass festival (réduit 20€)