< RETOUR

 

L’automne va être cool à Toulouse, pas de morosité à l’horizon avec le Wops festival qui se déroulera dans Toulouse le 16, 17 et 18 Octobre. C’est Fafi aux commandes et elle ramène une ribambelle d’artistes de la scène urbaine dans son sillage pour animer le week-end avec de sacrés têtes d’affiches. 

Let’s Walk On The Pink Side !

Se balader dans la ville rose. Le nom du festival est évocateur, on s’imagine déambuler, lever la tête et redécouvrir sa ville grimé en exposition pop à ciel ouvert. A l’image de la référence à Lou Reed et de son hymne à la tolérance, c’est un encouragement à la curiosité donné aux toulousains en invitant une multitude d’artistes couvrant la palette des arts urbains.Il semble que ce soit ce que souhaite insuffler l’artiste Fafi, organisatrice de l’événement.

Fafi est une graffeuse toulousaine (entre autre) qui a acquis une renommée internationale avec ses fafinettes, elle a par exemple collaboré avec des marques de haute-couture , sur le clip de Mark Ronson ou encore de MIA. 

Installation de fafi

Installation de Fafi avec ses fafinettes (photo prise sur Fafi.net )

 

Au programme ?

Il semble qu’il y aura trois grands pôles pour rythmer le festival : le street-art, des master class et des concerts.

Pour ce qui concerne le street-art quelques noms prestigieux sont déja annoncés tel que Brendan Monroe, Mademoiselle Kat et Koralie. Il semblerait que le festival donnera un visage résolument moderne à Toulouse avec des œuvres urbaines qui envahiront ses murs.

Le mystère est maintenu en ce qui concerne les masterclass (événement qui consiste à assister à un cours donné par un expert de sa discipline). Une petite vidéo postée sur Instagram nous laisse deviner qu’un animateur Tv qui sévit en ce moment avec son site (qui incite à utiliser votre souris), sera de la partie. 

Côté musique les artistes la majorité des artistes sont annoncés et c’est une véritable folie qui va s’emparer de Toulouse. L’espace d’un week-end la Pink city deviendra la capitale de la musique électronique en rassemblant des monstres sacrés de la French Touch 2.0  tel que Breakbot, Busy-P, Sebastian, SOME & DVNO et Kavinsky mais aussi les surdoués de la nouvelle scène Brodinski, Club cheval, Boston Bun, Gener8ion (nouveau projet de Surkin) et Louisahhhh! Et il en manque, on est impatient ça va être des soirées de folie !!

  

Panteros, Brodinski et Breakot (Photo prise sur l’Instagram de Brodinski)

La playlist du Wops 

 

En bref des murs remplis d’œuvres par des artistes au top du street-art et des soirées qui seront mémorables sans aucun doute, merci Fafi ! 

 

Retrouvez plus d’infos et les dernières actualités sur le site internet, leur page Facebook ou Twitter