Les Planeurs : la nouvelle adresse bistronomique de Toulouse

À la recherche d’une expérience culinaire planante ? (elle était facile, ok…) La team Toulouscope a testé pour toi la toute nouvelle adresse qui fait parler dans la Ville rose : Les Planeurs, au 56 boulevard des Minimes.

Le chef japonais Katsunori Nakanishi et le sommelier Toshiyuki Kondo ont dévoilé en septembre leur enseigne située au bord du Canal du Midi. Leur credo ? Des produits d’excellente qualité et travaillés avec panache pour une vraie surprise dans l’assiette.

A table !

Décoration soignée et un peu bobo, superbe terrasse en bois et en pierre, l’intérieur a des airs de bistrot chic qui nous plaisent beaucoup. Nous commençons par un carpaccio de poulpe en guise d’amuse-bouche. En entrée, nous dégustons un foie gras très goûteux et relevé d’une compotée de figue, ainsi que des filets rougets explosifs en bouche.

En plat principal, nous enchaînons sur un cochon travaillé en deux manières et accompagné de légumes anciens : croquant, moelleux et beaucoup de jus !

Le barbu assorti de girolles, amande et moules est également excellent, sûrement rôti au beurre sur l’arrête pour le rendre très tendre.

Les desserts sont moins spectaculaires : une assiette de fromage un peu décevante par sa taille (non comprise dans le menu) et un blanc-manger accompagné d’un granité à la poire, simple mais frais.

Excellent mais…

En résumé, nous avons vraiment été conquis par la cuisine des Planeurs, inventive et savoureuse, pour un bon rapport qualité-prix. Gros bémol toutefois pour la lenteur du service qui nous a vraiment déçus : nous aurions aimé que le personnel nous explique pourquoi certains plats sont arrivés avec jusqu’à 55 minutes d’attente, alors que la salle était loin d’être comble… Quelques conseils et des explications sur nos plats n’auraient pas non plus été superflus. Dommage !