Au Jardin des Petits Miracles : on a testé une séance de relaxation cranio-sacrale

À Toulouscope, on a plutôt l’âme aventurière. Et on adore découvrir les nouveaux concepts qui fleurissent dans la Ville rose. Alors quand Iliana du Jardin des Petits Miracles nous a proposé de tester la relaxation cranio-sacrale, on a pas hésité une seconde.

.

On doit d’abord faire une confidence : la relaxation cranio-sacrale on ne connaissait pas avant de recevoir l’invitation d’Iliana. Alors forcément, en arrivant au Jardin des Petits Miracles à deux pas de Jean-Jaurès, on avait hâte de découvrir mais on ne savait pas trop à quoi s’attendre. Heureusement, Iliana a joué le rôle du professeur et nous a tout expliqué. Cette véritable passionnée a passé les cinq dernières années sous le soleil californien. C’est là-bas qu’elle a suivi une formation dans une école de massothérapie et qu’elle a pu se former à différentes pratiques comme le reiki, les trigger points, le massage pré et post natal ou encore la relaxation cranio-sacrale.

Mais justement, que veut dire ce terme un peu barbare ? La relaxation cranio-sacrale est une technique douce dérivée de l’ostéopathie dont le but est d’éliminer les blocages du corps de la tête au sacrum (os dans la partie inférieure de la colonne vertébrale qui est formé de la réunion des cinq vertèbres sacrées). Grâce à quelques manipulations, le praticien aide le liquide céphalo-rachidien à mieux circuler et encourage ainsi l’organisme à prendre la voie de l’auto-régulation. Ce type de relaxation n’a pas de visée thérapeutique, ici seuls priment le bien-être et le confort..

Détente assurée dans une ambiance relaxante

Après les explications, place à la pratique. En gardant nos vêtements, Iliana nous invite à nous installer sur une table de massage chauffante, déjà on sent qu’on va passer un très bon moment ! Lumière tamisée et musique zen, c’est parti pour une heure de relaxation totale. Iliana manipule d’abord toutes les parties du corps pour repérer les zones de tension. Elle se focalise ensuite sur celles qui posent « problème » : nuque, trapèze et diaphragme dans notre cas essentiellement. Les mouvements sont fait tout en douceur, Iliana s’attarde sur chaque partie et nous on s’endormirait presque.

Pour terminer, on a le droit à quelques étirements qui nous donnent l’impression de gagner une poignée de centimètres. Il est désormais temps de se relever et Iliana nous demande nos impressions. On se sent toute légère, détendue et ça fait un bien fou. La relaxation cranio-sacrale a été une jolie découverte qui s’adapte à tous les publics et on la conseille à tout ceux qui veulent s’offrir un moment de bien-être.