Direction la nature préservée des Hautes-Pyrénées, non loin de Bagnères de Bigorre, pour une escapade dépaysante et culturelle. Toulouscope vous fait visiter la délicieuse exposition d’art contemporain « Le Banquet de l’Escaladieu » où peintures, photographies, moulages, céramiques…  partagent la même table.

 

Un lieu chargé d’Histoire dans un cadre privilégié

C’est dans un paysage rural vallonné, dans la région des Baronnies, que se dresse l’abbaye cistercienne de l’Escaladieu. Surplombé du château de Mauvezin, le monastère prend place depuis le XIIIème siècle au confluent de deux rivières : le Luz et l’Arros.

© L Gaits

Aujourd’hui, au cœur d’un environnement naturel et boisé, quelques bâtiments du Moyen-Âge subsistent comme l’abbatiale ou la salle capitulaire, mais le monument a connu de nombreux travaux de restauration. Suite à incendie, l’abbaye sera transformée dans les années 80 en un hôtel-restaurant. De cette nouvelle et brève vocation, il reste encore de nombreuses modifications architecturales, quelques photographies et surtout des récits émouvants.

« La magie du lieu et la pureté de l’architecture sont une invitation à la sérénité et au voyage. »

© Corine Borgnet // P Meyer AE Médias

 

L’exposition « Le Banquet » : les arts de la table sous toutes leurs formes

En souvenir de ce passé oublié, quatorze artistes ont été conviés pour dresser leur propre table. Depuis le 4 juin et jusqu’au 4 décembre, les visiteurs-ses sont invités à découvrir « Le Banquet de l’Escaladieu« , une exposition d’art contemporain à laquelle se sont prêtés des céramistes, peintres, photographes, sculpteurs… venus des quatre coins de l’Hexagone.

© P Meyer AE Médias

Tantôt réaliste tantôt complètement décalée, cette exposition grand public convoque l’imaginaire et nous transporte en enfance. Un véritable hommage au moment de partage qu’est le repas, dont la saveur est particulière à la sortie d’une période où les échanges et les retrouvailles étaient bridés.

« Dans ce banquet peu ordinaire, l’imaginaire et l’émerveillement dévoilent la magie qui se cache derrière les apprêts du repas. « 

© NAdou Fredj // Yvette l’agence Eva Cuesta

 

Peinture, photographie, moulages, céramiques…

Tout au long de l’exposition, ce sont des œuvres aux techniques variées qu’on découvre : natures mortes, photographies, toiles, peintures murales, verre soufflé, moulage en sucre et plâtre, installation mêlant visuel et sonore… Tour à tour, les artistes illustrent des scènes religieuses, nous transportent dans le souvenir de fêtes de famille, questionnent l’image de la nature, découpent la temporalité d’un repas, représentent le rituel japonais du thé et évoquent les arts de la table sous toutes leurs formes.

Le tout avec pour fil rouge, la proximité avec le jardin. Les visiteurs-ses naviguent des salles intérieures de l’abbaye jusque sous les arbres centenaires du parc

© Charlotte Bricault // P Meyer AE Médias

 

Spectacles, visites et animations tout au long de l’été

Pour prolonger cette délicieuse exposition, l’abbaye de l’Escaladieu vous a concocté un menu gourmand d’évènements.

Le vendredi 26 aout, rendez-vous dans le parc pour un « pique-nique en blanc ». Ce moment convivial sera suivi d’une balade nocturne aux flambeaux de l’abbaye, et d’une visite guidée de l’exposition. Le dimanche 28 août, l’archéologue et historienne de la cuisine Sylvie Campech des Causeries Culinaires nous fera voyager dans le temps pour savourer trois breuvages du quotidien au XVIIème siècle. La céramiste japonaise Akiko Hoshina présentera ensuite son travail artistique créé spécialement pour l’exposition.

Concerts, représentations théâtrales, performances circassiennes, projection cinéma en plein air… rythmeront la vie du lieu tout l’été. Consulter le programme en ligne ! 

Abbaye de l’Escaladieu
938 route de Bagnères de Bigorre
65130 Bonnemazon
05 31 74 39 50