A pieds ou en voiture, embarquez aux côtés de la rédac’ pour découvrir les 600 animaux exotiques issus de 80 espèces différentes du Zoo African Safari, situé à Plaisance-du-Touch, à 20 minutes de Toulouse. Dépaysement garanti lors de cette aventure durant laquelle vous aurez la sensation de changer de continent, le temps de quelques heures !

LIRE AUSSI : Escapade avec plus de 600 animaux : une sortie en famille au poil !

 

En route pour la visite en safari !

Une fois arrivé sur le parking du Zoo African Safari, pas question de sortir de la voiture ! L’aventure démarre dès le guichet franchi avec le parcours version safari dans la réserve africaine de quinze hectares. Le véhicule s’élance sur le parcours et déjà se distinguent au loin les premiers dromadaires. Fenêtres ouvertes et allure au pas, on ne sait plus où donner de la tête : très vite, zèbres, watusis et gnous gambadent de chaque côté de la route.

African Safari - © Marie Lebreton Toulouscope

© Marie Lebreton / Toulouscope

Si les rhinocéros et les hippopotames sidèrent au premier regard, l’émerveillement est à son comble lorsqu’on se surprend à lever la tête pour apercevoir les éléphants et girafes. Ces deux majestueuses espèces plongent l’habitacle de la voiture dans un mutisme total pendant quelques secondes.

African Safari - © Marie Lebreton Toulouscope

Ludovic, responsable du secteur des géants d’Afrique © Marie Lebreton / Toulouscope

C’est Ludovic, ancien éleveur de brebis reconverti en tant que soigneur animalier, qui est responsable du secteur des géants d’Afrique : « Je me suis découvert une véritable passion. J’ai regardé beaucoup de documentaires et j’ai énormément appris auprès de notre vétérinaire, Sylvie Clavel ».

La visite en voiture s’achève avec la sieste des lions qui suscite une légère envie de bailler… Mais pas question de s’endormir !

African Safari - © Marie Lebreton Toulouscope

© Marie Lebreton / Toulouscope

Réservez dès maintenant votre prochaine visite au Zoo African Safari !

La promenade à pieds dans le parc

African Safari - © Marie Lebreton Toulouscope

© Marie Lebreton / Toulouscope

Une fois sorti du safari, il est temps de se dégourdir les jambes en poursuivant la visite à pieds. A l’entrée du parc, Charlotte, responsable depuis plus de cinq ans du secteur otaries et oiseaux nous prend sous son aile. La jeune femme, qui a fait une école de soigneur animalier, et divers stages en France et à l’étranger, a effectué plusieurs expériences dans des structures variées comme les centres de soins.

Désormais, son quotidien est rythmé par les entraînements, le nourrissage, l’entretien des enclos des oiseaux et du bassin des otaries de Californie. Ces dernières sont au nombre de trois au Zoo African Safari : Cléo, Nora et Nelly. Charlotte est tombée sous le charme de cette espèce : « Je suis arrivée au parc en même temps que les otaries, j’ai adoré partir de zéro avec elles ».

African Safari - © Marie Lebreton Toulouscope

Charlotte, responsable des oiseaux et otaries © Marie Lebreton / Toulouscope

Charlotte réalise également des animations pédagogiques d’avril à septembre. Outre l’attrait des visiteurs, ces activités font partie des entraînements quotidiens et ont pour objectif de stimuler mentalement les animaux. Les exercices sont appris en amont, entre octobre et mars.

Derrière le bassin, une cachette secrète attend les curieux. Des hublots sous-marins permettent d’observer les otaries nageant sous l’eau. L’équipe du Toulouscope s’est laisser prendre au jeu : émotions garanties ! En s’éloignant du bassin pour poursuivre la visite, on entend encore, au loin, leurs glissades et plongeons.

 

Suricate, tortue, kangourou, tigre…

African Safari - © Marie Lebreton Toulouscope

© Marie Lebreton / Toulouscope

Changement d’univers un peu plus loin ! Des dizaines de petits yeux nous scrutent depuis quelques secondes : les suricates sont à l’affut et bien curieux de voir qui s’approche d’eux. Ces mammifères dynamiques forment une drôle de colocation avec… des tortues !

Cette promenade dans le parc ombragé laisse place à la rêverie face à un panda roux ou un émeu, à la surprise devant une tribu de porcs-épics et de tapirs, avant que l’enchantement ne s’empare de nous en croisant un kangourou et un tigre de Sibérie.

LIRE AUSSI : Activité enfant et famille : les meilleures adresses et événements à Toulouse et environs !

 

L’instinct animal

Mais dans ce monde féérique pour les visiteurs, Robin, responsable des fauves dans le safari et parc, s’applique à combattre de nombreuses idées reçues : « Nous ne sommes pas dans un cirque : les animaux ne sont pas nos amis. Un tigre n’est pas un animal domestique : je dois toujours garder en tête que si je fais une erreur, il me tue ».

African Safari - © Marie Lebreton Toulouscope

Robin, responsable des fauves dans le safari et parc © Marie Lebreton / Toulouscope

Pour autant, il ne nie pas qu’un certain attachement -inévitable- se ressent. Par exemple, Robin a lui-même accueilli en 2018 le lion Attila, né au Zoo de Copenhague au Danemark en 2017 : « Je l’ai vu évoluer : il faisait 70kg… et aujourd’hui autour de 150 kg ! »

 

LIRE AUSSI : Zoo African Safari : découvrez le quotidien des soigneurs animaliers !

 

La pédagogie : la priorité au quotidien

African Safari - © Marie Lebreton Toulouscope

Sarah, chargée pédagogique © Marie Lebreton / Toulouscope

L’entreprise familiale créée en 1970 est aujourd’hui dirigée par la troisième génération, à savoir René-Pierre Toniutti . Au fil des décennies, une véritable prise de conscience a poussé le lieu à faire du bien-être de ses pensionnaires sa priorité. Et pour développer encore davantage ses projets, et transmettre aux visiteurs la passion et le respect des animaux, Sarah a rejoint l’équipe début 2020 en tant que chargée pédagogique. Elle accompagne à la fois les visiteurs dans les animations tout en travaillant dans l’ombre pour développer des actions.

Pour Robin, ce travail est rendu possible car l’échelle de l’établissement le permet : « J’ai toujours préféré les petites structures polyvalentes dans lesquelles nous sommes libres et autonomes de faire notre travail… avec des limites et règles évidentes, bien sûr ».

 

La sauvegarde des espèces menacées

© African Safari

Une autre mission tient à coeur au Zoo African Safari : son engagement en faveur de la protection de la biodiversité locale et de la sauvegarde des espèces menacées. En 2016, l’équipe a participé à un programme de réintroduction de l’oryx algazelle, classée « éteinte dans son milieu d’origine », en envoyant une femelle dans les Emirats Arabes.

Et si, à votre tour, vous endossiez le rôle de soigneur animalier ? Le Zoo African Safari propose aux visiteurs de partager leur quotidien avec l’aventure « Soigneur d’un jour ». Retroussez vos manches tout en profitant d’une expérience unique !