< RETOUR

Opéra, ballet, récital, jeune public… la programmation au Théâtre du Capitole a été dévoilée début avril : entre grands classiques et découvertes, la rédaction a tendu une oreille attentive au grand cru de la saison 2020/2021 pour vous permettre d’inscrire dans votre agenda les dates incontournables. Habitué des lieux ou novice, à chacun son chef-d’oeuvre !

 

La programmation 2020/2021 : « Une réelle invitation au voyage et à l’anti-confinement »

Tour d’horizon de la situation actuelle au Théâtre du Capitole et du lancement de la saison 2020/2021 avec Christophe Ghristi, directeur artistique depuis 2017.

Christophe Ghristi © Pierre Beteille

 

En raison de la crise sanitaire actuelle, et des dernières déclarations du Président de la République, vous avez annoncé officiellement mi-avril l’annulation de la fin de la saison en cours. Les troupes reprennent de l’énergie pour être d’attaque à la reprise, en septembre prochain ?

L’annulation de toute la fin de saison a été un choc pour nous. Mais l’urgence est en effet au combat contre le COVID-19. Nous verrons comment les forces artistiques pourront s’organiser pour travailler ensemble à la fin du confinement. Et nos ateliers doivent déjà préparer la rentrée, en effet.

Entre les remboursements de spectacles, le lancement de la saison et les nouveaux abonnements : la cellule administrative travaille plus que jamais tellement il y a de choses à faire ! Pour faire patienter le public avant la réouverture, nous proposons du contenu inédit, tous les jours du lundi au vendredi, sur le site internet et sur le compte Facebook, et notamment des extraits de spectacles.

 

Théâtre du Capitole © Patrice Nin

Comment se démarque la programmation de la saison 2020/2021 ?

Elle va nourrir les spectateurs et leur apporter beaucoup de plaisir. Le charme des Noces de Figaro, la violence tragique d’Elektra, l’exotisme des Pêcheurs de perles… : plus que jamais, la programmation à venir permettra de s’évader et de rêver. Une réelle invitation au voyage et à l’anti-confinement !

 

Qu’aimeriez-vous dire à un spectateur qui viendrait pour la première fois ?

Il n’y a aucune raison d’être intimidé, bien au contraire. Cette maison est ouverte à tous. Rappelons que nous sommes un service public : toutes les œuvres présentées sont à la portée de chacun, en se préparant un peu en amont ou pas du tout. Le plus important, c’est de venir une première fois, par exemple, pour voir un grand chef-d’œuvre. Une telle richesse visuelle et sonore… vous en ressortirez éblouis !

 


A lire aussi : Confinement : la culture s’invite chez nous !


 

Les temps forts de la saison 2020/2021

De l’opéra au ballet, en passant par le jeune public, la rédaction du Toulouscope a sélectionné les œuvres incontournables à ne pas rater cette année au Théâtre du Capitole en compagnie notamment de l’Orchestre, du Choeur et du Ballet du Capitole.

 

L’incontournable : Elektra

Michel Fau © Bruno Perroud

OPERA. Michel Fau met en scène cette tragédie sanglante de Richard Strauss inspirée par un mythe antique : Electre attend le retour de son frère Oreste, exilé enfant, pour venger l’assassinat de leur père Agamemnon par leur mère et son amant…

Le mot de Christophe Ghristi : « C’est une œuvre coup de poing ! Les rapports entre les personnages, extrêmement tendus, sont jouissifs pour le spectateur. Michel Fau est l’un des plus extraordinaires artistes français d’aujourd’hui. Il aime le théâtre, l’opéra, la chanson, il fait de la comédie et de la tragédie : il est inclassable, et c’est pour cela qu’on l’apprécie tant ! »

Rendez-vous à l’été 2021 : les 25, 29 juin et 2 juillet à 20H, le 27 juin à 17h

 

[REPORTE] L’exotique : Les Pêcheurs de perles

OPERA. La saison devait initialement s’ouvrir avec l’oeuvre de Georges Bizet, une émouvante histoire de passion et d’amitié qui voit une jeune prêtresse manquer à ses vœux par amour. Cependant, la crise du COVID-19 a perturbé les ateliers de fabrication qui ont dû suspendre leur activité. Cette nouvelle production est ainsi repoussée.

Le mot de Christophe Ghristi : « C’est un fait rare : les trois grandes forces artistiques du Capitole seront réunies sur scène, à savoir l’Orchestre, le Chœur et le Ballet, dans cette nouvelle production confiée à un chorégraphe très contemporain, Thomas Lebrun, qui a choisi une esthétique romantique, surprenante et exotique ! »

Rendez-vous à la rentrée 2020 : les 26, 29 septembre et 2, 7, 9 octobre à 20h, le 4 octobre à 15h

 

Le plus ludique : Toulouse-Lautrec

Kader Belarbi © David Herrero

BALLET. Les représentations, qui devaient initialement se tenir en mai 2020, on été reportées à l’automne prochain en raison de la crise sanitaire actuelle. Encore quelques mois de patience avant de découvrir l’histoire de Monsieur Clochepied, peintre esclave de son petit corps et du regard des autres, à travers la chorégraphie de Kader Belarbi.

REALITE VIRTUELLE. Le Capitole innove en proposant une expérience immersive grâce à la mise à disposition d’un casque de réalité virtuelle pour une version encore plus riche.

Le mot de Christophe Ghristi : « Nous proposons pour la première fois l’intervention de la réalité virtuelle pour les spectateurs qui le souhaitent : ils verront le spectacle agrémenté de surprises supplémentaires ! »

Rendez-vous à l’automne 2020 : les 4, 5, 6, 7 novembre à 20h et le 8 novembre à 15h

 

Le grand classique à (re)voir : Les Noces de Figaro

Karine Deshayes © Aymeric Giraudel

OPERA. Cette célèbre œuvre de Mozart, inspirée par Beaumarchais, n’a pas fini de vous surprendre… Retrouvez Almaviva et Rosine, Figaro et Susanne, entre badinage amoureux et avant-goût de la Révolution de 1789. Une leçon d’humanité intemporelle !

Le mot de Christophe Ghristi : « Ce jeu de pouvoir et de séduction entre un couple de nobles et leurs serviteurs… Un des plus beaux opéras de l’histoire qu’il faut voir au moins une fois dans sa vie ! La mezzo-soprano Karine Deshayes chantera pour la première fois dans le rôle de la comtesse Almaviva. »

Rendez-vous au printemps 2021 : les 2, 6, 9, 13 avril à 20h, et les 4, 11 avril à 15h

 

Le « jeune public » : Bus Figaro

SPECTACLE ITINERANT. Inspiré par l’opéra Les Noces de Figaro, le « Bus Figaro » est une création originale du Théâtre du Capitole, qui partira sur les routes de la métropole toulousaine pour aller dans les écoles primaires, collèges et lycées afin de proposer ce spectacle joué par des chanteurs et deux guitares. Du chant à la danse, des costumes aux jeux, cette adaptation ludique permettra aux plus jeunes de découvrir le contexte historique et culturel de l’époque en s’amusant.

Le mot de Christophe Ghristi : « En partenariat avec le rectorat, nous irons à la rencontre des élèves qui auront en amont travaillé sur l’œuvre de différentes façons, selon leur niveau. Nous ferons ensuite une tournée avec ce bus afin de familiariser un plus large jeune public à ce chef-d’œuvre absolu »

Rendez-vous à partir de janvier 2021.

 

Le « grand public » : La Bayadère

La Bayadère © Rünno Laheso – Ballet national d’Estonie

BALLET. La version du chorégraphe estonien Thomas Edur de l’un des plus grands ballets classiques est d’un enchantement total : le spectacle féérique incontournable pour les fêtes de fin d’année !

Le mot de Christophe Ghristi : « Le Royaume des Ombres, le passage le plus connu, est un grand pas classique avec tout le corps de ballet en tutus et voiles blancs : une prouesse technique, un moment absolument magique ! »

Rendez-vous fin 2020 : les 19, 22, 23, 26, 29, 30, 31 décembre à 20h, les 20, 27 décembre à 15h

 

 

L’élégant : Pelléas et Mélisande

OPERA. Le chef-d’œuvre de Claude Debussy est une transposition du mythe de Tristan et Iseut, sur fond d’amour interdit et de jalousie. Ce drame lyrique sera sublimé par les costumes de Christian Lacroix.

Le mot de Christophe Ghristi : « Nous avons la chance d’avoir des ateliers qui travaillent les costumes, décors et perruques au plus haut niveau et avec les plus grands créateurs comme Christian Lacroix ! »

Rendez-vous en mars 2021 : les 2, 5, 9, 11 mars à 20h et le 7 à 15h

 

La grande découverte : Eugène Onéguine

Stéphane Degout © Jean-Baptiste Millot

OPERA. Par vanité, un homme refuse l’amour d’une femme, qu’il aime pourtant… Il ne comprendra que trop tard son erreur. L’œuvre de Tchaïkovski, inspirée par le roman en vers d’Alexandre Pouchkine, devrait réveiller les émotions de tous les spectateurs.

Le mot de Christophe Ghristi : « Cette nouvelle production qui va faire parler d’elle a été créée autour du baryton Stéphane Degout : peut-être l’un des plus grands rôles de sa vie ! »

Rendez-vous début 2021 : les 26, 29 janvier et 2, 4 février à 20h, et les 31 janvier et 7 février à 15h

 

Et aussi : l’atelier du spectateur

De nombreux évènements sont programmés tout au long de l’année au Théâtre du Capitole, en marge des oeuvres présentées. Conférences opéras, découverte des métiers de l’opéra, projections en partenariat avec la Cinémathèque de Toulouse, démonstrations, ateliers de chant et de danseTéléchargez la brochure pour plus de détails.

 

 

L’abonnement au Théâtre du Capitole, c’est maintenant !

Vous voulez assister aux incontournables de la saison, bénéficier des tarifs avantageux et vous projeter dès maintenant dans ces soirées à la fois culturelles et divertissantes ? Les abonnements sont lancés ! Vous avez jusqu’au 13 septembre (ou 23 avril selon la formule) pour choisir votre abonnement au Théâtre du Capitole !


Rendez-vous sur notre article pour trouver l’abonnement qui vous correspond !


 

© Image principale : Les Noces de Figaro/Patrice Nin