Célèbre dans la Ville rose, le photographe Jean Dieuzaide est à l’honneur à l’occasion du centenaire de sa naissance : un parcours dédié à son œuvre est à découvrir dans les rues de Toulouse jusqu’à la fin 2021 ! Zoom sur une carrière aussi réputée que récompensée.

 

LIRE AUSSI : Les Instantanés cultivent l’été à Toulouse : jazz, humour, cirque… Découvrez la programmation du festival

Une expo sous forme d’itinéraire en 10 spots

© JEAN DIEUZAIDE – MAIRIE DE TOULOUSE, ARCHIVES MUNICIPALES, TOULOUSE LA NUIT (84FI_NC_VA1973_1-18A)

Partez à la découverte de l’oeuvre de Jean Dieuzaide aux quatre coins de la Ville rose, jusqu’au 4 décembre 2021 ! L’itinéraire « Dieuzaide dans la ville » réalisé par les Archives municipales propose un coup de projecteur sur des clichés emblématiques du photographe à Toulouse. 30 tirages jalonnent ce parcours proposé sous deux formes :

  • Dans 10 sites différents à Toulouse, à retrouver grâce à notre carte interactive :

L’évènement est organisé en amont de l’exposition rétrospective imaginée par la Mairie de Toulouse au Couvent des Jacobins, du 4 décembre 2021 au 6 mars 2022, à l’occasion du centenaire de sa naissance.

« Dieuzaide dans la ville » – Parcours sous forme de déambulation dans l’espace public du 25 juin au 4 décembre (légendes accessibles avec des QR codes).

 

5 choses à savoir sur Jean Dieuzaide

© JEAN DIEUZAIDE – MAIRIE DE TOULOUSE, ARCHIVES MUNICIPALES, DEMOLITION DU MARCHE DES CARMES (84FI42_44_R18485)

  1. Au début de sa carrière, le jeune photographe reporter immortalise le Général de Gaulle à la Libération de Toulouse en 1944 : c’est le premier portrait officiel du futur président de la République.
  2. A la suite d’un grave accident de voiture en 1971, celui qui a un temps opté pour le pseudonyme « Yan » décide d’utiliser à présent son vrai nom. 
  3. Jean Dieuzaide a réalisé une série de portraits photographiques de Dali encore célèbres aujourd’hui.
  4. Il devient le premier photographe à être admis «Peintre de la Marine » en 1975.
  5. A Toulouse, il a fondé la Galerie du Château d’Eau en 1974, en reconvertissant l’ancien bâtiment sauvé de la démolition.

 

Jean Dieuzaide, une carrière auréolée

© JEAN DIEUZAIDE – MAIRIE DE TOULOUSE, ARCHIVES MUNICIPALES, MARCHE VICTOR-HUGO (84FI27_196_R12884)

Originaire de la région toulousaine (il est né à Grenade-sur-Garonne en 1921 et décédé dans la Ville rose en 2003), le photographe a diffusé son talent bien au-delà de l’Occitanie ! A la fois spécialiste de l’architecture et de l’Art Roman, une partie de son travail fut également consacrée à la nature morte. Photographe humaniste, il a réalisé d’importants projets sur l’Espagne, le Portugal et la Turquie. Son œuvre rassemble près d’un million de négatifs, selon le site internet qui lui est aujourd’hui consacré. Tout au long de sa carrière, il a reçu de nombreuses distinctions comme les prix Niepce et Nadar, les équivalents des Goncourt et Renaudot de la littérature pour la photographie.