L’histoire du moulin devenu centrale hydroélectrique, la transformation de l’énergie mécanique en électricité, et la biodiversité de la Garonne : nous avons testé une expérience grandeur nature au cœur du Bazacle ! Les visites ont lieu les samedis et dimanches à 16h, en compagnie d’un médiateur. Les physiciens en herbe (et pas que !) seront ravis.

Percer les mystères de l’électricité

Si le Bazacle est aussi connu comme un lieu culturel et d’expositions, il est aussi au cœur de l’industrie toulousaine. Et c’est bien pour percer les mystères de l’électricité que nous sommes rassemblés devant son entrée en ce samedi après-midi, en attendant notre guide. 

Centrale hydroelectrique du XIXe siecle avec terrasse sur le fleuve et expositions temporaires regulieres.

Notre médiateur nous raconte l’histoire du bâtiment de la centrale, les différentes gloires de la Ville Rose au fil des siècles, la Turbine Pelton, l’emplacement des anciens moulins, sans oublier la manufacture de tabacs. Si les premiers moulins flottants s’installent dès le XIIe siècle le long du Bazacle, c’est en 1888 que le Grand Moulin du Bazacle est transformé en centrale hydroélectrique ! 

 

 

Accessible uniquement pendant les visites guidées, nous mettons notre casque de sécurité pour découvrir la salle des machines. Au rythme des alternateurs de l’usine hydroélectrique encore en activité, les sept anciennes turbines tournent toujours pour une puissance installée de 3 000 kilowatts (Kw) et assurent la consommation électrique de quelques 10 000 Toulousains. Un spectacle impressionnant ! 

A lire : Van Gogh , The Immersive Experience : l’exposition débarque à Toulouse à partir du 6 juillet !

Comprendre la biodiversité du fleuve

La visite se poursuit au grand air, sur la terrasse du Bazacle, au-dessus des chambres d’eaux qui turbinent sous nos pieds. Avec une vue imprenable sur la Garonne, on aperçoit les mouettes et goélands sur la chaussée du Bazacle, pendant que notre médiateur nous conte la biodiversité du fleuve. 

Un espace scénographique nous permet de découvrir les poissons migrateurs présents dans la Garonne, en volume et en taille réelle. Enfin, direction la galerie sous-terraine pour le clou du spectacle ! Derrière une vitre située sous le niveau de l’eau, un hublot d’observation permet d’apercevoir les poissons migrateurs de la Garonne.

La visite de 45 minutes s’achève à l’étage sur un espace pédagogique, pour explorer en autonomie des différentes bornes interactives sur l’histoire de l’électricité, les énergies renouvelables, la faune et flore. Ainsi que l’exposition photo « les ailes de la Garonne » de Patrick Blondel, sur les différents oiseaux vivant près du fleuve présente jusqu’au 4 septembre prochain.

A l’heure du débriefing entre visiteurs, nous ressortons de cette visite avec le sentiment de mieux comprendre et apprécier l’histoire, la biodiversité, et les trésors de la Ville Rose !

 Visites et animations gratuites. Réservation obligatoire au 05 62 30 16 00, dans la limite des places disponibles  – Port de chaussures fermées obligatoire – départ à l’accueil.