< RETOUR

L’Orchestre National du Capitole est une véritable fierté pour Toulousain-es ! Et pas besoin d’être fin connaisseur-se pour en profiter. Samedi 12 octobre à 18h se déroule le premier concert « Happy Hour » de la saison. Une belle façon de profiter d’un véritable spectacle et passer un moment musical envoutant.

 

Une soirée avec l’Orchestre accessible à tous-tes

Drapée de mythes et d’étiquettes, la musique classique et les orchestres peut paraitre impressionnante. Et pourtant… Bande annonces de films, musique de pub, reprises dans des musiques actuelles… On est confronté chaque jour à son harmonie, parfois sans même s’en rendre compte.

Il est temps de se réconcilier avec la musique classique et l’Orchestre !

orchestre

© Patrice NIN

Tout au long de l’année, les concerts d’une heure de la série « Happy Hour » invitent tous-tes les toulousain-es pointu-es ou novices à venir (re)découvrir des classiques du grand répertoire à l’heure de l’apéritif. Un concept imaginé il y a déjà quelques années et qui connait un franc succès !

Mozart, Tchaivoski, Stravinski, Beethoven, Bach, Rimski-Korsakov… Ces noms vous parlent et vous connaissez nombreuses de leurs œuvres parfois sans même le savoir !

 

L’harmonie russe sur le devant de la scène

photo orchestre © Vincent Leroux

Ce samedi, ce sont les compositeurs russes qui sont à l’honneur. L’œuvre d’A.Dargomyjski vous guide au cœur de l’histoire de la sorcière Baba-Yaga, suivi de la Symphonie n°5 de Tchaïkovski, « entrée idéale vers le monde de l’orchestre« .

C’est le chef d’orchestre d’origine russe Stanislav Kochanovsky qui dirige l’Orchestre de sa baguette pour cette soirée enivrante.

 

Se réapproprier un patrimoine toulousain

Il est l’un des plus grands Orchestres du monde, dirigé à l’année par un chef réputé à l’international, et s’impose comme un véritable pilier de la culture locale. Si vous n’avez pas l’habitude de suivre l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, profitez de cette pause musicale inattendue en compagnie de grand-es musicien-nes venu-es de Toulouse et d’ailleurs. Une belle façon également de (re)découvrir la Halle aux Grains, et renouer ainsi avec le patrimoine à la fois culturel et architectural toulousain.

halle aux grains

© Patrice NIN

Informations et Réservations

 

Toulouscope a eu la chance de rencontrer les artistes de l’Orchestre et vous dévoile sa rencontre et des photos exclusives dans l’article « derrière la queue de pie, des gens normaux.