< RETOUR

C’est avec un titre house que Seal est découvert. Au début des années 1990, il interprète « Killer », composé par le producteur Adamski. Cependant, il prend rapidement un virage pop soul. En vingt ans de carrière, le chanteur britannique compose des tubes planétaires tels que « Crazy », « Human Beings », « Love’s Divine » ou « Kiss from a Rose » (bande originale du film Batman Forever). Puis l’auteur-compositeur-interprète à la voix de baryton décide de s’attaquer aux standards de la soul et du jazz. Dans « Soul I » en 2008, puis « Soul II » en 2011, des albums de reprises, il revisite les  classiques d’Otis Redding à James Brown en passant par Al Green. « It’s a Man’s Man’s Man’s World » et « A Change Is Gonna Come » sont notamment de grands succès en France.

Au Zénith, le 8 novembre à 20h. 05 62 74 49 49.