< RETOUR

Epouvante, drame, historique, animation… Comme chaque semaine, il y en aura pour tous les goûts au ciné ! Aujourd’hui, mercredi 2 novembre 2016, cap sur « Ouija : les origines », la suite du film « Ouija » promet de vives émotions, ou « One piece : Gold » qui vous plongera dans l’univers d’un des mangas les plus célèbres au monde, ou encore « The Mirror », après ça, vous n’oserez plus vous regarder dans un miroir.

Ouija : les origines

Réalisateur : Mike Flanagan

Avec : Annalise Basso, Elizabeth Reaser, Lulu Wilson

Epouvante-horreur

À Los Angeles en 1965, une veuve et ses deux filles montent une nouvelle arnaque pour pimenter leur commerce de séances de spiritisme bidon. Chemin faisant, elles font involontairement entrer chez elles un esprit maléfique bien réel.

One Piece : Gold

Réalisateur : Hiroako Miyamoto

Avec : Mayumi Tanaka, Ikue Ootani, Hikari Mitsushima

Animation

Dans sa quête du One Piece, l’équipage au Chapeau de Paille arrive sur Grantesoro, capitale mondiale du divertissement, où les hommes fortunés viennent jouer au casino et assister aux spectacles les plus grandioses.

The Mirror

Réalisateur : Edward Boase

Avec : Jemma Dallender, Joshua Dickinson, Nate Fallows

Epouvante-horreur

Trois colocataires achètent un miroir hanté sur eBay afin de remporter le prix Paranormal One Million Dollar offert par la Fondation James Randi. Le principe est simple : un million de dollars sera offert en échange d’une vidéo montrant des faits paranormaux.

For This Is My Body

Réalisateur : Paule Muret

Avec : Carl Barât, Audrey Bastien, Fanny Ardant

Drame

C’est l’histoire d’une rencontre, celle d’un rocker et d’une groupie. Elle, amoureuse comme une fan, lui magnifique, déglingué, à côté, ne lui apporte rien de ce qu’elle attend. Elle sait pourtant qu’elle vit à cet instant les heures les plus intenses de sa vie, le temps d’une journée, entre deux concerts.

La Mort de Louis XIV

Réalisateur : Albert Serra

Avec : Jean-Pierre Léaud, Patrick d’Assumçao, Marc Susini

Historique

Août 1715. À son retour de promenade, Louis XIV ressent une vive douleur à la jambe. Les jours suivants, le Roi poursuit ses obligations mais ses nuits sont agitées, la fièvre le gagne. Il se nourrit peu et s’affaiblit de plus en plus. C’est le début de la lente agonie du plus grand roi de France…