• Rue Croix Baragnon  - image de synthèse du projet
    Rue Croix Baragnon - image de synthèse du projet

Végétalisation, rues piétonnes... Le centre-ville se transforme, voici les 5 gros chantiers de 2023

Par Pauline Boucher le mardi 10 janvier 2023

Alors que le canal du Midi va subir quelques transformations puisque l'heure est à la diminution des voitures et l'augmentation des vélos, d'autres grands axes toulousains vont, également, se transformer en 2023. À l'instar de la rue de Metz et la gare Matabiau qui vont faire peau neuve ou encore de la ligne C du métro qui va commencer à émerger... Beaucoup de travaux sont prévus, voici les 5 énormes chantiers qui devraient sortir de terre cette année. 

 

1 - Le Monument aux Morts boulevard Carnot, déplacé quelques mètres plus loin

C'est sans doute l'un des plus gros chantiers attendu en 2023 : la ligne C du métro toulousain, soit la troisième ligne. Pour ce faire, une bonne partie de la ville va être chamboulée ; notamment du côté de la place Dupuy, et plus précisément boulevard Carnot avec le Monument aux Combattants de la Haute-Garonne. En effet, afin d'agrandir la station François Verdier (ligne B) - située boulevard Carnot et qui sera la station correspondance - l'édifice de 1.373 tonnes va être déplacé, en juillet 2023, 35 mètres plus loin, sur les allées François Verdier. C'est en 2027-2028, à la fin des travaux qu'il reprendra sa place actuelle, au millimètre près. 

"En raison des travaux pour le creusement de la station, par mesure de préservation, le monument à la gloire des combattants de la Haute-Garonne sera déplacé provisoirement et réinstallé au même emplacement à la fin des travaux" a précisé Tisséo

Le Monuments aux Morts prochainement déplacé
Le Monuments aux Morts prochainement déplacé © Didier Descouens / Wikipedia

Un chantier d'envergure en plein cœur de Toulouse, qui a débuté en décembre 2022 dans le quartier des Sept Deniers, avec la réalisation d’un puits d’aération entre le canal Latéral et la rocade. Entre 2023 et 2026, une quarantaine de chantiers devraient avoir lieu simultanément pour terminer cette troisième ligne de métro composée de 21 stations et dont la mise en service est attendue pour 2028. 

 

2 - Une nouvelle vie pour la gare Matabiau 

Nouveau parvis, nouvelle vie pour la gare Matabiau ! Après des premiers travaux terminés (commencés en 2017) qui avaient donc pour but de refaire tout le devant de la gare, c'est au tour du projet d’embellissement, renommé “NéÔmatabiau”, de prendre fin en septembre 2023.

Pour l'occasion, l'intérieur du bâtiment classé monument historique depuis 1984 va donc subir une transformation et modernisation de taille. D'ici quelques mois, les voyageurs trouveront : un nouveau lieu de vente et de service ; un espace de billetterie flambant neuf ; une lumineuse et flamboyante galerie commerciale, la “galerie des voyageurs”, laquelle sera la liaison entre les halls 1 et 2 et offrira une vue panoramique sur une partie de la gare. Côté praticité, cinq nouveaux ascenseurs, cinq escaliers mécaniques, des écrans LED et des signalétiques d’orientation seront également installés.

"Sols, murs, plafonds, tout le rez-de-chaussée va être restructuré et embelli, pour davantage s’accorder avec la valeur patrimoniale du bâtiment (classé monument historique depuis 1984, NDLR)" indique le groupe SNCF Gares & Connexions

La gare Matabiau et son nouveau parvis
La gare Matabiau et son nouveau parvis © Didier Descouens / Wikipedia

 

3 - Une partie de la rue de Metz bientôt interdite à la circulation

Avec quelques 7.000 automobilistes par jour, c'est l'une des grandes rues les plus empruntées puisqu'elle traverse le centre-ville de Toulouse et pourtant, elle sera prochainement entièrement interdite aux voitures et aux bus (ce qui est le cas depuis 4 mois, déjà). Le tronçon allant du boulevard Carnot à la rue d’Alsace-Lorraine va être métamorphosé avec une piste cyclable à double sens, une plantation d’arbres (36 chênes, arbustes et magnolias) sur un seul côté de la chaussée ou encore le parvis du musée des Augustin végétalisé avec 11 chênes, tilleuls et micocouliers... 

À l'heure où la mairie de Toulouse souhaite plus de nature et moins de voitures dans le cœur historique, elle confie : “la requalification de la rue de Metz permettra d’émettre 630 tonnes de CO2 de moins par an”.

À noter que pendant la phase de transformation, à partir du 16 janvier 2023 et pendant (au moins) deux ans, les rues Croix-Baragnon et Boulbonne (situées aux alentours) seront également interdites aux voitures. En plus d'être fermées aux conducteurs, elles vont s'embellir puisqu'elles vont être entièrement pavées, décorées d'arbres et agrémentées de supports pour vélos.

La rue de Metz bientôt transformée
La rue de Metz bientôt transformée © Mairie de Toulouse

Un énorme chantier pour rendre "plus respirable" cette artère.

 

4 - La Grande rue Saint-Michel incroyablement transformée 

À partir du mois d'avril 2023, 8 millions d'euros vont être investis pour transformer la Grande rue Saint-Michel, un quartier situé aux abords du centre-ville et dont le potentiel est énorme au vu de sa géolocalisation. Comme pour les autres aménagements prévus dans l'hypercentre de Toulouse en 2023, la Grande rue Saint-Michel va passer à une voie de circulation en direction du Palais de Justice (à sens unique), se doter de pistes cyclables, de 70 arbres environ et devrait se séparer de places de stationnement et des voitures !

Ici, la végétalisation va être "poussée au maximum" et "nous débituminerons autant que cela est possible" promet Jonnhy Dunal, maire du quartier Saint-Michel Le Busca. 

La Grande rue Saint-Michel méconnaissable après deux ans de travaux
La Grande rue Saint-Michel méconnaissable après deux ans de travaux © Mairie de Paris
 
La Grande rue Saint-Michel méconnaissable après deux ans de travaux
La Grande rue Saint-Michel méconnaissable après deux ans de travaux © Mairie de Toulouse

 

5 - Ravalement de façade pour la basilique Saint-Sernin 

Cachée sous des échafaudages depuis le mois de septembre 2022, la basilique Saint-Sernin a également le droit à un ravalement de façade... pour la modique somme de 3 millions d'euros ! Pour repartir de plus belle, la mairie de Toulouse a décidé de refaire l'entièreté de la toiture à l’identique ainsi qu'une partie des façades du massif occidental de l’édifice - soit la partie qui fait face au Musée Saint-Raymond. 

À lire aussi : 5 anecdotes et faits majeurs sur la basilique Saint-Sernin

La basilique Saint-Sernin à Toulouse
La basilique Saint-Sernin à Toulouse ©

Concernant la verrière de ce monument classé sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, la mairie organise un concours pour la création d’une verrière contemporaine, avec un budget de 500 000 euros. Des travaux de rénovation qui devraient prendre fin le dernier trimestre de l’année 2023 et qui viennent se rajouter à ceux qui avaient pour but de piétonniser la place Saint-Sernin.

 

À compter de cette année, la ville rose va donc subir de nombreuses (et imposantes) métamorphoses afin de rentrer dans le cadre d'une ville plus verte, plus nature, plus arborée et accessible aux piétons. Mais aussi, avec moins de voitures et autres véhicules à moteur, de bitume et de circulation. 

À lire aussi : Canal du Midi à Toulouse : moins de voitures et plus de nature, le projet verdoyant de 2023